Alex SALVINI plus fort que la douleur. 

Après les orages dantesques de la veille, le soleil et les grandes chaleurs ont fait leur retour pour cette deuxième journée du Grand Prix Acerbis d’Italie. Les conditions de course restaient  très piégeuses, les spéciales très humides étaient encore très glissantes. La fatigue de la veille ainsi que les difficultés du jour nous ont offert une journée absolument inoubliable. 

Alex SALVINI (ITA-Honda) vient de prouver une nouvelle fois qu’il est un des grands noms de l’Enduro. Passant outre sa douleur suite à son épaule luxée en Grèce, Rocky remporte “son” Grand Prix d’Italie. Une victoire qui représente tellement pour le pilote Honda. Très ému à l’arrivée, SALVINI s’est écroulé de plaisir face à des tifosi en feu. L’Italien remporte ce grand prix avec une avance considérable sur ses adversaires. Au final il remporte le deuxième jour avec plus de 42 secondes d’avance sur son dauphin: Loïc LARRIEU (FRA-TM)

Le pilote officiel TM s’est montré beaucoup plus à son avantage dans cette journée que la veille sous la pluie. Il remporte 5 spéciales ( 4 Cross et 1 enduro).  Sur le podium depuis le début du 2ème tour, le Français s’est montré très performant. Il est récompensé par ce bon résultat qui lui donne confiance pour la fin de saison. 

podium italy

Un des exploits du jour est signé par le pilote privé Antoine BASSET (FRA-Husqvarna). Régulier et ne commettant aucune erreur, BASSET s’invite sur la 3ème marche du podium. A chacune des spéciales de ce dimanche il figure dans le Top 5.  Le Français s’offre une performance encourageante avant la coupure estivale. 

Steve HOLCOMBE (GBR-Beta) fut le premier leader de la course.  A la fin du premier tour, le Britannique se fait passer par SALVINI. Il réussit à se maintenir sur le podium pendant une grande partie de la journée. Très affaibli par son virus, HOLCOMBE baisse de rythme en fin de journée. Il termine 4ème, mais peut se montrer satisfait et fier de sa performance globale pendant ce weekend Italien. 

Danny MCCANNEY (GBR-TM) a vécu une journée bien différente en ce dimanche. Le vainqueur de la veille a perdu une minute complète dès la première spéciale du jour. En heurtant une pierre dans l’Enduro Test, Il fait dérailler la chaîne de sa TM Racing. Il pointait 21ème avant de s'élancer dans la 2ème spéciale! Il a dû batailler toute la journée pour finalement terminé en 5ème position du classement général. 

Pour 4 petits points, Brad FREEMAN (GBR-Beta) repart d’Italie avec la plaque dorée toujours fixée sur sa Beta Boano. Mais cette récompense aura été obtenue au prix de beaucoup de courage et de souffrance. FREEMAN termine 10ème du jour se payant même le luxe de remporter la dernière Technomousse Extreme test du jour. Le Britannique va se rendre mardi à Turin pour subir une intervention chirurgicale qui devrait lui permettre de soigner sa clavicule fracturée au Grand Prix de Grèce. L’été arrive au bon moment pour le pilote Beta Boano

Avec tous ces bouleversements, les batailles pour les catégories furent absolument épiques. 

En E1, c’est Thomas OLDRATI (ITA-Honda) qui l’emporte devant ses fans. Il devance un valeureux Rudy MORONI (ITA-KTM) et Brad FREEMAN

Le héros du jour Alex SALVINI (ITA-Honda) conserve la tête de la catégorie E2 grâce à sa victoire devant Loic LARRIEU et Antoine BASSET

Steve HOLCOMBE signe un nouvelle victoire en E3 aux dépens de MCCANNEY et Anthony GESLIN (FRA-Beta).  

Holcombe italy 19

Andrea VERONA Champion du Monde Junior

Cette victoire d’Andrea VERONA (ITA-TM) semblait toute tracée, tant le pilote Italien a dominé les 5 premiers Grand Prix de l’année. En remportant 9 des 10 manches de la saison, l’Italien étouffe complètement de  sa classe la catégorie Junior. Un peu à la manière de Matteo CAVALLO (ITA-Sherco) en 2018, le jeune italien montre qu’il faudra compter avec lui dans les années à venir.

Theo ESPINASSE (FRA-Sherco) a vu la victoire lui passer sous le nez suite à une chute dans la dernière Maxxis Cross test du jour. Amer et revanchard, ESPINASSE promet d’en gagner une d’ici la fin 2019. 

Il devra se battre avec Enric FRANCISCO (ESP-KTM) qui n’a qu’une seule motivation:  vaincre le “Shark” Andrea VERONA. 3ème ce jour, l’Espagnol se montre satisfait d’avoir pu achever un GP aussi délicat sur le podium. 

Logiquement en catégorie J1 on retrouve Andrea VERONA vainqueur du jour devant ESPINASSE. Antoine MAGAIN (BEL-KTM) s'octroie la 3ème marche du podium. 

Enric FRANCISCO s’impose devant Ruy BARBOSA (CHL-Husqvarna) et Jack EDMONDSON (GBR-Sherco) en J2

Dans la catégorie Youth Cup 125cc, Claudio SPANU (ITA-Husqvarna) s’impose pour une demi-seconde sur le garçon qui l’avait battu pour 6 millième au GP d’Espagne: Matteo PAVONI (ITA-Beta). Le podium de la catégorie est 100% Italien puisque SPANU et PAVONI sont accompagnés par le sympathique Manolo MORETTINI (ITA-KTM).

verona world champ junior

Dans la Champion Lubes Enduro Open World Cup, les vainqueurs du jour ressemblent étrangement à ceux de la veille. David KNIGHT (GBR-TM) gagne une nouvelle journée en classe Senior face à Werner MÜLLER (AUT-KTM) et Andrea BELOTTI (ITA-KTM). Goncalo REIS (POR-Gas Gas) étoffe son palmarès (2 temps) en remportant les 2 journées du GP Acerbis d’Italie. Il devance Benet GOMEZ( ESP-Gas Gas) et Nico RANBOW (GER-KTM). En  catégorie 4 Temps, Robert RIEDEL (GER-KTM) double la mise. Thomas ELWOOD (GBR-Kawasaki) et  Pietro Enrico COLLOVIGH (ITA-Sherco) l’accompagnent sur ce podium Italien. 

Une fois de plus la "Valli Bergamasche" n’a pas failli à sa réputation. La classique Italienne nous a régalé pendant deux journées de course absolument fantastiques. Les spectateurs extrêmement nombreux se sont enthousiasmés tout le week-end. L’ensemble des pilotes de l’EnduroGP vont maintenant pouvoir partir en vacances et goûter à un repos bien mérité. Retour aux affaires prévu, les 14 et 15 septembre prochain pour le Grand Prix de République Tchèque dans la région Uhlirske Janovice.  

Ils ont dit: 

Alex SALVINI (ITA-Honda): “Hier soir j'étais tellement en souffrance que je savais si je serai en mesure de rouler ce matin. J'étais très loin d’imaginer que ce soir je serai vainqueur ici en Italie. Merci à tous les supporters qui m’ont transmis beaucoup de force et courage. Je leur dois cette victoire, merci aussi à mon équipe pour ce résultat fantastique.” 

Loïc LARRIEU (FRA-TM): “Deuxième aujourd'hui c’est un résultat qui fait beaucoup de bien, je me suis beaucoup battu et j’ai été récompensé. Ca fait du bien au moral et je peux vous dire que je vais garder cet état d’esprit pour la fin de la saison.”

Steve HOLCOMBE (GBR-Beta): “Ca y est ce weekend est fini, je me demande encore si j’ai bien fait de rouler. Quand je vois mon résultat et que je me dis que tout est encore possible pour le titre je suis content de mon choix d'être venu en Italie. Maintenant je peux vous dire qu’il ne faut pas me parler de course pendant les prochaines semaines. Je ne ferai rien de physique tant que mon corps n’aura pas récupéré.”

Brad FREEMAN (GBR-Beta): “Je repars d’ici avec la plaque dorée c’est la seule chose qui compte à mes yeux. J’ai compté chaque kilomètres qui me séparaient de la fin de ce grand-prix. “J’ai roulé ici avec la clavicule cassée en 2. Je vais maintenant me soigner et me reposer pour terminer cette saison le plus fort possible.”

Andrea VERONA (ITA-TM): “J’ai compris lors des derniers virages de la dernière spéciale ce que je venais de réaliser. Je tiens à remercier mon équipe ma famille pour tous ces bons moments partagés ensemble. Ce titre n’est que le début..... Je veux que ma génération de pilote Italien parte à la conquête de la montagne des pilotes Britanniques.” 

morentini italy 19