BELLINO, le retour au top !

Rien n’y fait… que ce soit durant le mois de Juillet ou dans un pays du Sud de l’Europe comme l’Espagne, le Championnat du Monde FIM Maxxis d’EnduroGP n’échappe pas à la pluie ! Une fois encore les 147 partants du Grand Prix AMV Seguros d’Euskadi ont disputé une harassante journée dans la grisaille et sous une pluie fine qui a bien évidemment corsé les 70 kms du circuit concocté par le dynamique club Basque du M.C Aiala.

Un tracé très «corsé » et qui, au-delà des « traditionnels » Extrême, Enduro et Cross test, proposait plusieurs «Trialeras » difficiles et un contrôle horaire à « l’ancienne » (c'est-à-dire serré !) de plus de 16 kilomètres. Et celui-ci participa à l’écrémage puisque des pilotes comme Helder RODRIGUES (P - Yam) ainsi que de nombreux Juniors comme SORECA (I - Honda), NELSON (S - TM), KAIVOLAINEN (SF - Beta), CAVALLO (I - Beta) écopèrent de nombreuses minutes de pénalité sans parler des FIM Youth Cup 125cc d’où seul le Top 3 échappa aux sanctions ! Mais bien d’autres surprises et rebondissements marquèrent cette première journée qui constituera peut être un tournant dans le championnat !

ICE MAN « REMES » a fondu…

En effet, le récent vainqueur du Grand Prix de Suède, Steve HOLCOMBE (GB - Beta) fut le premier héros malheureux au terme du premier tour qu’il termina les larmes aux yeux… « J’ai des problèmes de levier de vitesse. J’ai roulé toute l’Extrême test en seconde et l’ensemble de la Cross test sur le premier rapport. C’est terminé pour moi ! » En effet, l’officiel Beta repartira longtemps après les leaders et finira dans les profondeurs du classement et peut probablement dire adieu à ses rêves de titre EnduroGP. Autre ténor à la traine, Eero REMES (SF - TM). Auteur du scratch dans la première Enduro Test, le Finlandais chuta peu après dans la Cross test... et sombra par la suite  pour ne finir que 14eme EnduroGP « La moto va bien mais Eero a chuté plusieurs fois durant le premier tour et a ensuite perdu le rythme au fil de la journée… »  nous confiera perplexe son manager Luca CHERUBINI

Monni
Manuel MONNI (I - TM)

Vous allez donc imaginer que la bonne opération est pour Matthew PHILLIPS (AUS - Sherco) ? Vous avez raison ! Car en effet le « Mino » accentue son avance en tête du championnat « Je suis parti peut être un peu trop confiant ! Et puis j’ai eu quelques problèmes d‘embrayage. Mais l’important est de scorer de gros points et d’être régulièrement dans le Top 5. » En effet, PHILLIPS vire en tête au soir de cette première journée du GP AMV Seguros d’Euskadi avec 17 points d’avance sur Eero REMES !
Les ténors en difficulté… ce sont les outsiders qui s’en sont donnés à cœur joie sur les vertes pentes du Pays Basque, à commencer par le « rouquin » Mathias BELLINO (F - Husqvarna). Vainqueur de 5 spéciales sur 10, le provençal n’a jamais été inquiété et a caracolé en tête de la course de bout en bout pour finir avec une belle marge de plus de 25 secondes d’avance… « C’est sec !  Oui c’est la principale explication de ma victoire car j’étais en pleine confiance et j’ai retrouvé mes sensations du Grand Prix du Maroc. Et puis le tracé était idéal pour ma 450 HVA que j’ai pu exploité à merveille ! ».

Les 450cc 4 temps à la fête !

Les 450 quatre temps ont été à la fête en effet aujourd’hui puisqu’Alex SALVINI (I - Beta) revient aussi au premier plan avec une splendide deuxième position… « Evidemment ravi de ce résultat surtout après un Grand Prix de Suède décevant. J’ai beaucoup aimé le parcours qui est difficile mais très bien tracé et les spéciales, en particulier la Cross test, sont très belles ! »  jubilait le Bolognais à l’arrivée. Une TM en chasse une autre sur le podium puisque c’est Manuel MONNI (I) qui grimpe sur la plus petite marche du podium ! L’Italien a mis du gros gaz toute la journée et s’est même imposé dans la difficile Enduro Test 3. Il confirme ainsi son excellent bagage technique et son gros « cœur ». Mais SALVINI et MONNI ont dû batailler ferme dans le dernier tour pour accrocher leur premier podium EnduroGP car derrière Nathan WATSON (GB - KTM), de nouveau 4eme, ou encore le « revenant » Oriol MENA (E - Honda Red Moto), que l’on retrouve enfin au premier plan (6eme), ont fait très fort ! Le « joker » Jeremy JOLY (F - KTM) aurait aussi pu être un des héros du jour ! Incroyable second à la fin du 2eme tour, « JJ » s’en est pris une « grosse » dans la dernière Cross test « Ah oui, je m’en suis mise une grosse à haute vitesse et j’ai eu très peur ! »  L’officiel KTM France termine à une maigre 13eme place eu égard à la vitesse démontrée aujourd’hui.

Nathan WATSON s’impose très nettement en E1 face au britannique Danny MCCANNEY (Husqvarna) qui revient tout doucement en pleine forme alors qu’Eero REMES signe un « petit » podium devant un très bon Victor GUERRERO (E - KTM).

bellino

Mathias BELLINO a donc été intouchable en E2 malgré Alex SALVINI pour ce doublé signé « 450 cc 4temps ». Matthew PHILLIPS sauve le podium E2 pour 51 centièmes face à Oriol MENA alors que Loïc LARRIEU (F - Yam) est 5eme et Davide GUARNERI (I - Honda Red Moto), 6eme… Les 450cc 4 temps ont donc fait la loi aujourd’hui en E2 où l’on notera la grosse chute de Christophe NAMBOTIN (F - KTM) relevé très sonné dans la Cross test 2 et qui abandonnera… Y’a des saisons comme ça !

Première pour MONNI !

Manuel MONNI remporte sa première victoire en carrière en E3 avec une belle marge d’avance sur Johnny AUBERT (F - Beta) et Jaume BETRIU (E - KTM) qui a aussi remporté sa première spéciale EnduroGP. JOLY est un bon 4eme et Antoine BASSET (F - KTM) 5eme. Mais Johnny AUBERT réalise la bonne opération du jour puisqu’il revient à seulement  points du malchanceux Steve HOLCOMBE (10eme) au provisoire E3.

Après un excellent début de course, l’on pensait Josep GARCIA (E - Husqvarna) capable d’enrayer le sans faute de Giacomo REDONDI (I - Honda Red Moto) dans la catégorie Junior. Mais dès la 3eme spéciale, le Bergamasque mit le « turbo » et remporta les 8 chronos restant pour signer une 11eme victoire d’affilée. Derrière, Josep GARCIA avait maille à partir avec le prometteur Suédois Albin ELOWSON (Husqvarna) qui concrétise enfin cette saison un intéressant potentiel. Il finit 2eme devant GARCIA. Viennent ensuite le Finlandais STIGELL (TM) et le Français Anthony GESLIN (Yam) qui signe son meilleur résultat de l’année. Notons aussi la très encourageante 11eme place du jeune Brésilien Bruno CRIVILIN (KTM) qui plus est handicapé par une entorse au genou !

Edmondson

Comme en Suède, Jack EDMONDSON s’est facilement imposé à Gordexola en FIM Youth Cup 125cc et la surprise nous vient des deux « frenchies»  Alexis BEAUD (Husqvarna) et Leo LE QUERE (TM) qui grimpent sur le podium pour leur premier GP… chapeau les « bleus » ! Mauvaise pioche par contre pour APPELQVIST blessé au poignet et qui abandonne rapidement et pour JB NICOLOT (F - Yamaha) insuffisamment remis de son léger traumatisme crânien de la Suède et qui regarda ses petits copains du bord de la piste.

MANANA…

Laia SANZ (E – KTM) a brillamment remise les pendules à l’heure chez les féminines avec une journée parfaite… La catalane a en effet remportée toutes les spéciales du jour et s‘impose sans coup férir. Maria FRANKE (D - KTM) et Jane DANIELS (GB - Husqvarna) se sont tirées une belle « bourre » mais c’est l’Allemande qui finalement signe une nouvelle et méritée seconde place grâce à une excellente dernière Cross test. A noter que seules SANZ, FRANKE et DANIELS ont pointées toute la journée à zéro contrairement à KARKKAINEN (SF - KTM) ou WILSON (AUS - Yam) respectivement 4 et 5.

Avec un scénario aussi imprévisible, la deuxième journée du Grand Prix AMV Seguros d’Euskadi à Gordexola s’annonce encore plus passionnante dès demain matin 9.00. Et gageons qu’avec le retour annoncé du soleil (si si !) les milliers de spectateurs du jour seront encore plus nombreux à encourager les stars de l’EnduroGP au cœur du pays basque !

Women