Bienvenue à la Mecque de l’Enduro !

Après un Grand Prix de Grèce harassant, la caravane de l’EnduroGP s’est donné rendez-vous seulement une semaine plus tard à Rovetta pour les mythiques « Valli Bergamasche »… Et comme pour Serres, cela faisait 4 ans que le Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro n’avait pas posé ses valises à Rovetta, charmante bourgade de la région Lombarde…

Après donc quatre saisons sans organiser un seul Grand Prix d’EnduroGP, le Moto Club Bergamo s’est enfin décidé à remettre le couvert pour la 43ème édition des Valli Bergamasche ; au plus grand bonheur des tifosis Italiens et des fans d’Enduro… Son président, Giuliano PICCININI n’a eu aucun mal à convaincre la Federazione Motociclistica Italiana (FMI) ainsi que la FIM afin d’organiser cette 5ème manche.

Plus de 200 engagés !

Côté course, le Moto Club Bergamo a encore concocté un parcours aux « petits oignons »… Long d’environ 50 kilomètres, le tracé offrira toutes les difficultés d’une « Valli Bergamasche » ! L’Enduro Test Champion devrait être longue, très technique et sera localisée à Clusone tandis que l’Xtreme Test Technomousse naturelle caractéristique de la province de Bergame se situera à Cerete. En plus de cela, les pilotes auront droit à deux Cross Tests Maxxis, une étant à Onore et l’autre à Fino del Monte ! La Super Test Akrapovic du Vendredi Soir devrait offrir un spectacle comme le Moto Club Bergamo sait en organiser, et sera localisé à Clusone. Pour sa part, le paddock prendra place sur la Piazzale « Scuole » de Rovetta, collée au centre d’entrainement estival de l’équipe de football professionnelle de l’Atalanta Bergame !

Petite ville de Lombardie, Rovetta compte environ 4 000 habitants et est située juste à côté de Lovere, ville hôte du dernier Grand Prix d’Italie organisé par le Moto Club Bergamo en 2010. Rovetta n’est qu’à 40 kilomètres de Bergame et 100 kilomètres de Milan. La province de Bergame est un terrain propice pour la pratique de l’Enduro. Elle fait partie de l’histoire et de l’ADN du Championnat du Monde Maxxis FIM d’Enduro et nul doute que les pilotes Italiens tel qu’Alex SALVINI (Honda RedMoto), Thomas OLDRATI (Honda RedMoto), Matteo CAVALLO (Sherco), Andrea VERONA (TM) ou encore Giacomo REDONDI (Husqvarna) et Davide SORECA (Honda RedMoto) auront à cœur de porter haut les couleurs de la « Nazionale » devant leur tifosis…

Salvini
Alex SALVINI in Rovetta 2015

Durant tout le weekend, ABC Communication célébrera les 30 ans du Championnat du Monde de notre belle discipline avec une course des légendes le Vendredi soir lors de la Super Test Akrapovic ainsi que le Samedi. D’autres animations ont aussi été prévu par le M.C Bergamo tel que du Freestyle, des concerts ainsi que la « RedBull Epic Rise »… Avec en plus de cela plus de 200 engagés, ce Grand Prix Acerbis d’Italie prouve que son attrait auprès des pilotes reste intact et gageons que ce succès sera aussi retentissant du côté des spectateurs avec la venue attendue de supporters Italiens, Français, Autrichiens ou encore Suisses.

FREEMAN, SALVINI et REDONDI seront-ils remis ?

Il s’est passé beaucoup de choses le weekend dernier en Grèce, mais les faits les plus marquants sont bels et biens les blessures de Brad FREEMAN (GB – Beta Boano), Alex SALVINI (I) et Giacomo REDONDI (I) !
On sait d’ores et déjà que SALVINI s’est luxé l’épaule droite et qu’il va devoir sérieusement serrer les dents devant son public, on ne connaît pas encore l’importance des blessures des deux autres pilotes cités…
Pour FREEMAN, s’il a fait le trou en EnduroGP et compte désormais 19 points d’avance sur un Steve HOLCOMBE (GB – Beta) toujours fatigué de son virus contracté après l’Allemagne, la gravité de sa blessure à l’épaule devrait avoir un rôle majeur à Rovetta ! Et nul doute qu’HOLCOMBE mais aussi Danny MCCANNEY (GB – TM), Loïc LARRIEU (F – TM), Thomas OLDRATI (I), Eero REMES (SF – Yamaha), Matteo CAVALLO (I) ou encore Christophe CHARLIER (F – Honda RedMoto) voudront en profiter pour réduire l’écart au provisoire.
D’autant plus que pour HOLCOMBE et MCCANNEY, qui sont ses rivaux les plus proches, il y aurait un vrai coup à jouer afin d’être au coude à coude avec le pilote Beta Boano après la trêve estivale lors du GP de République Tchèque…
Pour leurs parts, SALVINI et REDONDI chercheront à garder leurs places dans le Top 10 de la catégorie reine.
A noter aussi le retour de Christophe NAMBOTIN (F – Gas Gas) et de son coéquipier Alex SNOW (GB – Gas Gas), les deux voudront faire de beaux résultats après avoir raté les trois derniers Grand Prix.
En tout cas, nous ne sommes pas une nouvelle fois à l’abris de nombreux rebondissements !

Même son de cloche en Enduro 1 où CAVALLO, OLDRATI et Davide GUARNERI (I – Honda RedMoto) chercheront à profiter de la blessure de FREEMAN pour recoller au provisoire et garder toute leur chance pour le titre avant les deux derniers Grand Prix…
Pour sa part, le Tchèque Patrik MARKVART (KTM) voudra très certainement consolider sa place dans le Top 5 de la catégorie des petites cylindrées mais il aura fort à faire face à un Kirian MIRABET (E – Honda RedMoto) très en jambe, à l’Allemagne Andreas BEIER (KTM) et à la furia des locaux Rudy MORONI (KTM), Gianluca MARTINI (Beta), Tommaso MONTANARI (KTM), Alessandro MAYR (Husqvarna) ou encore Simone RAVELLI (Beta).

Oldrati
Thomas OLDRATI (I - Honda RedMoto)

Le retour du grand MEO !

Du côté de l’Enduro 3, Danny MCCANNEY ne compte que 12 points de retard sur le leader Steve HOLCOMBE et il a encore prouvé à Serres que l’officiel Beta n’était pas imbattable !
Le pilote de l’île de Man voudra donc très certainement réduire encore un peu plus l’écart au provisoire.
On devrait à nouveau assister à un beau duel pour la troisième place entre les Français Anthony GESLIN (Beta) et David ABGRALL (Beta), mais cette fois-ci, ils devraient être rejoints par des pilotes tels que Manuel MONNI (I – Beta), Alessandro BATTIG (I – Gas Gas), Deny PHILIPPAERTS (I – Beta) ou encore Luca MARCOTULLI (I – Gas Gas)… Le retour de dernière minute de Christophe NAMBOTIN et Alex SNOW pourrait aussi avoir un impact en E3, tous deux chercheront certainement à monter sur le podium.

Une nouvelle fois, l’Enduro 2 sera LA catégorie à suivre après l’EnduroGP… Si SALVINI tient toujours la plaque de leader, sa luxation à l’épaule devrait terriblement le gêné ce weekend et CHARLIER, LARRIEU, REMES ou encore Benjamin HERRERA (CL – Beta), chercheront à profiter de l’occasion afin de lui voler le leadership.
Quid aussi de la blessure de Giacomo REDONDI aux côtes ? L’empêchera-t-elle de se battre devant ? Si non, lui aussi sera un sérieux client pour prendre la première place au provisoire…
Ce GP Acerbis d’Italie sera aussi l’occasion d’assister au retour du quintuple Champion du Monde Antoine MEO (F – Honda RedMoto) ! L’Alligator devrait avoir un rôle d’arbitre et pourrait bien faire le jeu d’un de ces 6 pilotes en s’intercalant.
De leurs côtés, Antoine BASSET (F – Husqvarna), absent en Grèce, Hugo BLANJOUE (F – KTM), Joe WOOTTON (GB – Husqvarna), Edward HÜBNER (D – KTM) voudront bien faire et défendre leur place dans le Top 10 d’une catégorie très relevée…
Les Italiens, emmenés par Davide SORECA (I – Honda RedMoto), Nicolo MORI (I – Beta), Maurizio GERINI (I – Husqvarna) et Jacopo CERUTTI (I – Husqvarna) auront à cœur de briller devant leur public !
A signaler aussi la participation de Christian BROCKEL (D – KTM) et Eemil POHJOLA (SF – TM)

KYTÖNEN et FRANCISCO peuvent-ils garder le rythme ?

Ça y est ! Andrea VERONA (I – TM) n’est plus invaincu après avoir été obligé de laisser la victoire au Finlandais Roni KYTÖNEN (Husqvarna) le Dimanche en Grèce ! Cela fait un poids de moins sur les épaules de l’officiel TM mais il reste toujours le grand favori pour la couronne Mondial…
Avec cette performance de KYTÖNEN ainsi que d’Enric FRANCISCO (E – KTM) qui a relégué VERONA a la 3ème place, la question est de savoir si ces deux pilotes vont pouvoir garder la cadence en Italie, d’autant plus que le Champion du Monde Youth 125cc 2017 sera devant son public.
D’autres pilotes pourraient essayer de faire chuter l’Italien comme Théo ESPINASSE (F – Sherco), Ruy BARBOSA (CL – Husqvarna) ou encore Jack EDMONDSON (GB – Sherco) et Antoine MAGAIN (B – KTM).

Verona
Andrea VERONA (I - TM)

Du côté de l’J1, KYTÖNEN cherchera certainement à renouveler son exploit et battre VERONA tandis que MAGAIN ou Thomas DUBOST (F – KTM) tenteront d’imiter le Finlandais.
En J2, FRANCISCO cherchera à confirmer un peu plus sa domination mais il devra résister aux attaques de Jack EDMONDSON, Léo LE QUERE (F – Sherco), Till DE CLERCQ (F – Husqvarna), Ruy BARBOSA ou encore Krystof KOUBLE (CZ – KTM).

Enfin, la catégorie Youth 125cc est de retour aux affaires et Claudio SPANU (I – Husqvarna) va devoir contrer les attaques d’un Hamish MACDONALD (NZ – Sherco) revanchard après sa blessure en Espagne. Sans oublier Matteo PAVONI (I – Beta Boano) qui a roulé en Junior en Grèce et devrait être plus rapidement dans le rythme que ses adversaires…
Nathan BERERD (F – Husqvarna) et Sergio NAVARRO (E – Husqvarna) voudront briller après avoir goûté aux affres du podium tout comme Hugo SVARD (SF – Husqvarna) qui n’est toujours pas monter sur la boîte en 2019 !

Ce Grand Prix Acerbis d’Italie devrait être un grand cru sur un terrain où les Italiens seront sur motivés et où la fête sera totale pour les 30 ans du Championnat du Monde ! Rendez-vous donc les 21, 22 et 23 Juin prochain à Rovetta, dans la mecque de l’Enduro Italien pour le 5ème Grand Prix du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro et ne ratez pas non plus la Legend Race où près de 30 ex-champion du Monde vont se retrouver pour vous offrir encore plus de spectacle et rendre hommage à cette belle discipline ! 

Information: 

-    Rovetta (Province de Bergame);
-    40 kilomètres de Bergame et 100 kilomètres de Milan;
-    Vendredi 21 Juin : Super Test Akrapovic à partir de 18.00
-    Samedi 22 et Dimanche 23 Juin : Départ: 9.00 et Arrivée vers 16.00;
-    Organisation: Moto Club Bergamo;
-    Sites Internets: www.endurogp.org et www.motoclub.bergamo.it
-    Circuit: 50kms – 4 tours;
-    Entrée Gratuite;
-    Aéroport: Milan Malpensa – Milan Bergamo (environ 110 kms)
-    Points GPS :
- Paddock: 45°53'19.6"N 9°58'47.5"E
- Super Test: 45°52'30.5"N 9°57'07.8"E
- Xtreme Test: Start: 45°50'38.6"N 10°00'05.5"E - Finish: 45°50'40.7"N 10°00'34.9"E
- Cross Test 1: 45°53'07.6"N 10°01'23.9"E
- Cross Test 2: 45°53'45.0"N 9°59'39.3"E
- Enduro Test: Start: 45°52'30.5"N 9°57'07.8"E - Finish: 45°51'47.2"N 9°57'19.4"E

Spanu
Claudio SPANU (I - Husqvarna)