Danny MCCANNEY  s’impose pour quelques millièmes de secondes

Le ciel s’en est mêlé pour ce premier jour de compétition de la 5ème manche du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro: Le Grand Prix Acerbis d'Italie. La "Valli Bergamasche" ne faillit pas à sa réputation de course éprouvante et légendaire. Des orages très violents se sont abattus toute la journée sur la région de Rovetta. Les conditions de course en furent considérablement affectées. Les concurrents de l’EnduroGP ont passé une journée en enfer.

Quatre garçons se sont partagés les honneurs de s'asseoir dans le fauteuil de leader à différents moments de la journée. Matteo CAVALLO (ITA-Sherco), Thomas OLDRATI (ITA-Honda), Steve HOLCOMBE (GBR-Beta) et Danny MCCANNEY (GBR-TM) étant le dernier prétendant à la victoire ce samedi.  

Danny Mc Canney Italy 19

C’est le champion du monde Junior 2018 qui a ouvert les hostilités, CAVALLO s’est mis aux commandes de la course emmenant dans son sillage un Thomas OLDRATI survolté par la présence de ses nombreux supporters. Les deux Italiens étaient suivis de près par un pilote qui adore ce genre de conditions: le quadruple Champion du Monde HOLCOMBE. Le Britannique semblait dans un bon jour malgré ses ennuis de santé toujours présents.  

Les quatre protagonistes se sont livrés une bataille absolument fantastique pendant les trois tours de la journée.  La place de leader passait alternativement de: CAVALLO à OLDRATI puis du pilote Honda à HOLCOMBE. Mais ce fut finalement Danny MCCANNEY qui l’emportait devant l’officiel Beta  pour 6 millième de seconde. Les deux hommes étaient accompagnés sur le podium par Matteo CAVALLO aux anges.  OLDRATI termine 4ème devant Loic LARRIEU (FRA-TM)

Plus loin dans le classement on retrouve le leader de l’EnduroGP Brad FREEMAN (GBR-Beta) qui a dû serrer les dents toute la journée et composer avec la douleur. Le Britannique limite la casse au provisoire en terminant  7ème du jour. Toujours dans les rangs des blessés on peut noter la 9ème place d’Alex SALVINI (ITA-Honda). 

Après sa victoire dans la SuperTest Akrapovic d'hier soir Antoine MEO (FRA-Honda) termine 11ème du jour à plus d’une minute trente du vainqueur du jour. 

Dans la catégorie E1, Matteo CAVALLO l’emporte pour la première fois devant Thomas OLDRATI et Bradley FREEMAN

En E2, LARRIEU revient à hauteur de SALVINI après cette victoire devant Christophe CHARLIER (FRA-Honda) et Benjamin HERRERA (CHL-Beta).  

Danny MCCANNEY (GBR-TM) signe une belle victoire en E3, il s’impose devant HOLCOMBE et David ABGRALL (FRA-Beta)

podium E1 Italy 19

Andrea VERONA s’impose à la maison. 

En  Junior, le pilote TM Racing, Andrea VERONA (ITA) s’impose pour la 8ème fois de la saison en 9 manches. Le pilote Italien a repris ses bonnes habitudes. Les conditions météorologiques et l'état des spéciales n’ont pas empêché VERONA d'être dominateur. Il s’impose avec plus d’une minute d’avance sur Theo ESPINASSE (FRA-Sherco).  Jack EDMONDSON (GBR-Sherco) complète le podium. 

La catégorie J1 a été remporté par le grand vainqueur du jour VERONA, il s'impose devant ESPINASSE et Roni KYTONEN (FIN-Husqvarna)

En J2, très belle victoire pour EDMONDSON devant Ruy BARBOSA (CHL-Husqvarna) et Emanuele FACCHETTI (ITA-GAS GAS)

Matteo PAVONI (ITA-Beta) signe sa 2ème victoire de la saison après son succès conquis au GP d’Espagne. Le pilote Italien l’a emporté devant le revenant Hamish MACDONALD (NZ-Sherco) qui signait son retour à la compétition.  Encore un peu faible physiquement, le “Mack” souhaitait reprendre en retrouvant son rythme en course. Les deux pilotes devancaient un régulier Claudio SPANU (ITA-Husqvarna) une nouvelle fois sur le podium. 

Goncalo REIS  vainqueur de la Coupe Open 2 Temps.

Un Grand-Prix après David KNIGHT (GBR-TM), la Champion Lubricants Enduro Open World Cup connaissait son 2ème vainqueur de la saison. Avec un nouveau succès le Portugais Goncalo REIS (GAS GAS) remporte le Trophée 2 Temps pour 2019. Il gagne ce jour devant Nico RANBOW (GER-KTM) et Benet GOMEZ (ESP-Gas Gas). 

David KNIGHT a conservé son rythme de croisière et remporté une nouvelle victoire dans la catégorie Senior. Il devance Werner MÜLLER (AUT-KTM) et Duccio GRAZIANI (ITA-Yamaha)

Le 4 Temps était l’affaire de Robert RIEDEL (GER-KTM), il l’emporte devant l’italien Pietro Enrico COLLOVIGH (Sherco) et Tom ELLWOOD (GBR-Kawazaki) seulement 3ème. 

Matteo PAVONI Italy 19

Une bonne nuit de sommeil devrait permettre à certains organismes de se remettre de cette journée absolument dantesque disputée à la “Valli Bergamasche”. Les grandes chaleurs étant de retour dimanche, une chose est certaine nombreux seront ceux qui se souviendront de ce Grand Prix Acerbis d’Italie 2019

Ils ont dit: 

Danny MCCANNEY (GBR-TM): “Je suis aux anges, remporter ce premier succès en EnduroGP représente beaucoup pour moi. La journée avait pourtant mal commencé, ma chaîne a déraillé dans la première Extreme du jour. Quand la pluie est devenue plus forte je me trouvais super à l’aise dans ces conditions. Je suis très heureux de ce premier succès.”

Steve HOLCOMBE (GBR-Beta): “Je peux juste vous dire que me trouver ici en face de vous et vous parler de mon podium est ma plus grande satisfaction. C’est incroyable que j’ai pu me battre avec ces gars. Vu ma condition je devrais être chez moi en train de me reposer. Mais j’ai envie de me battre en prenant le moindre point possible.” 

Matteo CAVALLO (ITA-Sherco): “Quelle journée, je n’ai pas souvent connu ce genre de conditions de course en Italie, c'était complètement fou. Mais je suis tellement content de signer ma première victoire en E1. tellement content d’avoir pu être en tête du classement en EnduroGP. Maintenant que j’y ai goûté j’en veux encore. A présent,  je suis très fatigué je pourrai aller dormir de maintenant jusqu’à l'heure du départ demain matin

Brad FREEMAN (GBR- Beta): “ J’ai très mal, mon corps est vraiment dans une grande douleur. Mon état s’est empiré tour après tour et le dernier tour fut une vraie souffrance. Je dois me préparer mentalement à affronter la journée de demain.”

Loïc LARRIEU (FRA-TM): “ Je suis un gars du Sud, je ne suis pas habitué à autant de pluie ni d’avoir aussi, froid. La journée fut vraiment compliqué. J’ai mal débuté mais j’ai réussi à me ressaisir et je suis content de gagner en E2, alors que je pensais vraiment que j’allais finir très loin

podium open 2 stroke Italy 19