EnduroGP : Nouvelle ère !

A un peu plus d’une semaine de l’ouverture de l’EnduroGP dans sa version finale, il est temps pour nous de faire un tour complet des forces en présence dans la toute nouvelle et toute fraîche catégorie Reine : l’EnduroGP !

Le Champion en titre

Matthew PHILLIPS (AUS – Sherco) : Très régulier l’an passé, le tout premier Champion du Monde EnduroGP de l’histoire a impressionné par sa maîtrise pour sa première saison au guidon de sa Sherco Factory. Pour 2017, l’objectif sera simple, défendre son titre coûte que coûte et malgré une opposition des plus relevé ! Si on ne connait pas le niveau du Tasmanien dans des conditions comme celles que nous allons rencontrer en Finlande, nul doute qu’il sera un redoutable prétendant tout au long des neuf Grand Prix qui rythmeront cette saison !

Phillips
Matthew PHILLIPS (AUS - Sherco)

Les Prétendants à la couronne

Mathias BELLINO (F – Husqvarna) : Malgré un petit passage à vide au Portugal et en Grèce en début d’année 2016, le Champion du Monde E3 2015 a tout de même terminé Vice-Champion du Monde EnduroGP… En difficulté lorsque les conditions météos se durcissent, le Français a bien travaillé cet hiver chez lui ou encore en Finlande. De retour sur le 300 2temps, BELLINO n’aura d’autres ambitions que le titre suprême !

Steve HOLCOMBE (GB – Beta) : Champion du Monde E3 et 3ème de l’EnduroGP pour sa toute première saison en Sénior, le Britannique a plus qu’impressionné en 2016, et la nouvelle saison devrait être l’année de la confirmation pour le souriant pilote Beta qui ne se prend pas la tête et profite de chaque instant sur sa 300RR 2temps. S’il n’est pas du genre à annoncer qu’il vise le titre, les observateurs savent très bien que son talent et sa technique lui permettront de se battre aux avant-postes et d’être un sérieux client !

Nathan WATSON (GB – KTM) : « Rookie de l’année 2016 », WATSON fini dans le Top 5 EGP pour sa première année en Enduro… De retour aux affaires fin Février lors de l’ouverture du Championnat Italien, le Britannique a dominé la concurrence sur son terrain de prédilection (le sable) et dans une épreuve typée GP du Royaume-Uni (Enduro Sprint + GNCC). Le grand blond apprend vite sous la houlette de Christophe MEYER et il s’impose déjà comme l’un des grands favoris pour la couronne mondiale !

Loïc LARRIEU (F – Yamaha) : Pour sa première saison avec Yamaha, LARRIEU a réalisé de très belles choses avec pas moins de 5 podiums dans la catégorie reine, une belle 3ème place en E2 et un titre de Champion de France. Pour 2017, Marc BOURGEOIS et le team Outsider Yamaha mise beaucoup sur le talent du Sudiste. Le pilote officiel Yamaha ne peut désormais plus se cacher, il a tout ce qu’il faut pour se battre aux avant-postes …

Christophe NAMBOTIN (F – KTM) : Si 2016 ne fut pas comme il l’aurait souhaité à cause de blessures à répétition, il est difficile de ne pas voir NAMBOT’ comme l’un des favoris de la catégorie EnduroGP... Tout d’abord parce qu’il sera de retour enfin à 100% de ses capacités physiques et de plus, parce qu’il est de retour sur la moto qui l’a amené vers ses deux premiers titres mondiaux : la 300 EXC 2temps ! A 33 ans, le pilote KTM a toujours la gniac et la technique pour se battre tout en haut… Reste à savoir s’il a retrouvé le bon tempo après deux saisons gâchées par les blessures.

Bellino
Mathias BELLINO (F - Husqvarna) - Pic: Future7Media

Les Outsiders aux dents longues

Alex SALVINI (I – Beta) : Pour sa toute première saison avec Beta, le Champion du Monde E2 2013 n’a pu faire mieux que 9ème en catégorie reine en 2016 avec un seul podium à la clef, à Gordexola dans le Pays Basque. Pour 2017, « SALVO » va devoir redoubler d’effort s’il veut viser le Top 3 mais on sait le Bolognais dangereux lorsqu’il est poussé dans ses derniers retranchements. Il délaisse aussi la 450 Beta 4 temps pour la 350 4 temps de la même marque.

Antoine BASSET (F – Gas Gas) : Après une très belle année 2016 en tant que « pilote privé » et terminé dans le Top 10 de l’EnduroGP, le Français a enfin trouvé un team officiel avec un retour chez Gas Gas. Malheureusement, le début de saison est compromis pour BASSET qui s’est blessé au genou. En tout cas, lorsqu’il sera de retour aux affaires, l’officiel Gas Gas jouera probablement les « francs tireurs ».

Giacomo REDONDI (I – Honda) : Le Champion du Monde Junior 2016 sort d’une année presque parfaite (15 victoires sur 16 possible) et a décidé de directement venir se frotter directement aux meilleurs… Au guidon de sa Honda 450 4T, « RED » pourrait bien surprendre son monde et pourquoi pas retrouver sur le podium de vieux rivaux tels que Matthew PHILLIPS ou Loïc LARRIEU

Cristobal GUERRERO (E – Yamaha) : Le tout premier Champion du Monde Junior d’Enduro est resté sur Yamaha, mais a changé d’équipe… En effet, il fait désormais équipe avec son frère Victor au sein du team Yamaha Espagne Pont Grup. A 33 ans, l’Andalou tire probablement l’une de ses dernière cartouche mais est fort capable de viser juste !

Salvini
Alex SALVINI (I - Beta)

Le « Rookie »

Christophe CHARLIER (F – Husqvarna) : Avec CHARLIER, l’ex-crossman du MXGP, c’est un pari intéressant que tente Andreas HÖLZL et le team Rockstar Energy Husqvarna Factory. Le Corse s’est entrainé tout l’hiver pour être prêt dès sa première année au guidon de la FE 350… S’il apprend vite, le pilote Husqvarna pourrait bien nous surprendre avec une saison « à la WATSON » à la clef ?

Les « Francs-tireurs »

Deny PHILIPPAERTS (I – Beta) qui, pour sa 7ème année d’Enduro, cherchera certainement à se faire une place dans le Top 15 d’une catégorie ultra-relevée…

Jaume BETRIU (E – KTM) qui pourrait être une des belles surprises et qui compte clairement accrocher une place parmi les 10 pilotes les plus rapides de la planète.

Tommaso MONTANARI (I – Beta) qui débarque chez Beta Boano et continuera à apprendre la discipline tout en se faisant plaisir...
 

Betriu
Jaume BETRIU (E - KTM)