Ils ont apprivoisés la Päijänne !

Après une courte nuit et une harassante première journée, les rescapés de la Paijanne 2017 avaient rendez vous ce matin dès 8.30 et une seconde journée plus courte de 240 kilomètres parsemée de 11 spéciales… Et comme la veille les averses de neige accompagnèrent les concurrents pendant les trois premiers chronos.

Sur un sol gelé, Christophe NAMBOTIN (F-KTM) faisait claquer un superbe 2eme temps dès l’Enduro test 1 derrière l’intouchable Eero REMES (SF-TM)… mais le Normand déchantait vite dès la spéciale 2 où des problèmes électriques le repoussait à près de 50 minutes des leaders. Dégouté, Nambot’ jetait l’éponge…
Même punition pour le britannique Danny MCCANNEY (Husqvarna) qui était pourtant parti pleins gaz en Enduro2 et qui sera contraint à l’abandon à la spéciale 4 alors qu’il impressionnait.
 

Paijanne
Podium Lake Paijanne

 

HOLCOMBE  a menacé HELLSTEN…

Car aujourd’hui, les non scandinaves ont quasiment fait jeu égal avec les pilotes Finlandais ! Si Antti HELLSTEN (S-Husqvarna) s’est montré le plus véloce en EnduroGP, il dût contenir les assauts d’un excellent Steve HOLCOMBE (GB-Beta) qui remporta même deux spéciales au scratch ! Très déterminé l’officiel Beta confirma son excellente forme entrevue hier en fin de journée pour accrocher une superbe deuxième place et terminer à seulement 38 secondes d’HELLSTEN après plus de deux heures de chronos…. "C’était une course bizarre car le terrain changeait en permanence avec de la neige, du sol gelé, un peu de pluie, un terrain glissant voire boueux sans compter les rochers et les racines… mais je suis satisfait de mon résultat et j’espère bien l’an prochain venir rivaliser avec les Finlandais pour la gagne !". Les Anglo-Saxons ont donc été à la fête aujourd’hui car Matthew PHILLIPS (AUS-Sherco) mais aussi Nathan WATSON (GB-KTM) se sont mis en exergue avec deux très belles courses à moins d’une minute du blond Antti HELLSTEN. Du coup Marko TARKKALA (SF-Husqvarna) et Aleksi JUKOLA (SF-KTM) reculent à la 5eme et 7eme place ce qui permet à un solide Giacomo REDONDI (I-Honda Red moto) de s’intercaler à la 6eme position. Les frenchies Loic LARRIEU (Yamaha) et Christophe CHARLIER (Husqvarna) suivent au classement et le dernier nommé, Rookie de l’EnduroGP, étonne son monde à l’arrivée… "J’ai pris du plaisir sur cette course avec certains passages qui me rappellent la Corse du côté de Corte ! J’ai apprécié de beaux paysages et je suis ravi de cette première expérience en EnduroGP".
Il n’en reste pas moins qu’Antti HELLSTEN est le leader de l’EnduroGP après ce premier GP AMV de Finlande et qu’il lui reste maintenant à prendre le chemin de l’Espagne afin de défendre sa plaque dorée de de numero 1 au championnat du Monde !!
 

Phillips
Matthew PHILLIPS (AUS - Sherco)

 

Première PAIJANNE pour REMES…

Eero REMES a donc fait coup double en s’imposant sans coup férir en Enduro2 et en enlevant sa première Päijänne ( scratch des deux jours) lui qui avouait son aversion pour cette épreuve ! Très agile et affuté le lutin  Finlandais a été au dessus du lot pendant ces deux journées et ses rivaux de l’Enduro 2 ont du souci à se faire pour la suite de la saison… mais si REMES fut intouchable, c’est le Catalan Josep GARCIA (E-KTM) qui surprit tout son monde avec une incroyable deuxième place ! Le protégé d’Ivan CERVANTES laissait les observateurs dubitatifs  cet hiver quant à son passage « prématuré » en Enduro2 lui qui avait encore 3 saisons possibles chez les Juniors ! Et bien non seulement le souriant Josep est déjà sur le podium de l’Enduro2 mais il le fait sur la plus terrible et redoutée épreuve du championnat…Chapeau très bas au Barcelonais… Henric STIGELL (SF-Husqvarna) complète le podium E2 avec quelques secondes d’avance sur l’officiel Yamaha Jamie MCCANNEY qui s‘est bien comporté  dans cette deuxième étape. NIKANDER (SF-KTM), SANDERS (AUS-KTM), MONNI (I-TM) et RAUCHENECKER (A-Husqvarna), qui a beaucoup chuté, suivent au classement Enduro2.

On l’avait aperçu sur le championnat 2016 et chez lui le jeune Eemil POHJOLA (SF-Husqvarna) a scoré un superbe doublé en Juniors ce qui lui donne une bonne marge au  championnat dans la catégorie Juniors avant de prendre la direction de l’Espagne et de Puerto Lumbreras dans 4 semaines avec son team Husqvarna Kytonen qui a raflé quasiment tous les bouquets du week-end (Hellsten, Pohjola…). Bon week-end aussi pour l’Italien Davide SORECA (Honda Red Moto) qui confirme son deuxième rang de la veille devant le local Henry OLENIUS (SF –Honda) et le Suédois Adam ANDERSSON (S-KTM). Bien parti Mikael PERSSON (S-Yamaha) se manque lors du test 3 et ne peut faire mieux que 6eme… Incontestablement POHJOLA et SORECA ont pris un net ascendant chez les Juniors dès ce Grand prix AMV de Finlande.
 

Hellsten
Antti HELLSTEN (SF - Husqvarna) nouveau leader de l'EnduroGP

Après la neige et le froid… le soleil d’Espagne !

Le team Husqvarna de l’ex champion du monde Vesa KYTONEN a brillé sur cette Päijänne en catégorie Youth Cup 125cc avec la victoire imparable du prometteur Finnois Hermanni HALJALA que l’on découvre au plus haut niveau. Emil JONSSON (S-KTM) s’immisce entre deux finnois sur la deuxième marche du podium en devançant Antti ATTILA (SF-KTM)

Mais les choses sérieuses pour cette catégorie reprendront dès l’Espagne où les habitués des petites cylindrées (et les autres) se retrouveront fin Avril. Quoiqu’il en soit la tant redoutée Päijänne a été domptée par la quasi-totalité des stars de l’Enduro Mondial qui ce soir poussent un ouf de soulagement même si la fatigue est omniprésente et si les anecdotes seront nombreuses parmi les conversations du paddock. Et comme on le pressentait hier soir, les pilotes Finlandais ne sont pas aussi intouchables que cela tant les top de l’EnduroGP ont atteint un niveau de préparation et de performance incroyable.
Suivie par plus de 15 000 spectateurs grâce au travail impeccable de plus de 800 bénévoles (50 chronométreurs !) la Päijänne a donc ouvert en grandes pompes la saison de l’EnduroGP devant un parterre de médias comme jamais le championnat du Monde n’en a connu ! Le succès est donc au rendez vous et avant de savoir si la Päijänne deviendra dans le futur, une classique du Championnat, toutes les pensées sont déjà tournées vers Puerto Lumbreras (Espagne) cadre du Grand prix AMV Seguros d’Espagne les 22/23 Avril prochains…
 

Pohjola
Eemil POHJOLA (SF - Husqvarna)