L’EnduroGP entre dans l’histoire de la Päitsi !

Une nouvelle saison débute et c’est le retour de notre traditionnel Paddock News. L’année a débuté sur les chapeaux de roues avec ce Grand Prix AMV de Finlande intégré à la mythique course « Lake Päijänne » ! Retour sur un weekend très riche en enseignements pour tout le paddock de l’EnduroGP

800

C’est le nombre exact de bénévoles qui ont été présents tout au long du weekend pour prêter main forte au très professionnel HMK ! Avec 26 spéciales différentes en deux jours, ces 800 bénévoles n’étaient pas de trop et ont fait un travail énorme… Bien drivés par Mauri PENTTINEN et Kenneth LAAKSONEN, toute l’organisation a été impressionnante et il n’y a eu aucun couac. Pas étonnant au vu de la longévité de cette course dont c’était la 82ème édition le weekend dernier. Un grand chapeau donc au HMK et à ses 800 bénévoles d’avoir réalisés une aussi belle épreuve. En espérant les retrouver en 2018 !

Paijanne
Pic: Milla Vahtila

AMV Assurance met le paquet

Partenaire titre de ce Grand Prix de Finlande pas comme les autres, AMV Assurance avait mis le paquet pour ce weekend. En effet, Agnès ROUVIERE, Audrey PUJOL et Jean-Thomas BABLET ont invité un grand nombre de journalistes pour cette épreuve. Que ce soit au niveau de la presse écrite (Moto Journal, Enduro Mag, Moto et Motards) ou pour la télévision (Direct Auto, High Side ou encore AB Moteurs), tous les journalistes présents ont été impressionnés par un tel Grand Prix et sont repartis de Finlande avec une belle vision de l’Enduro. Un coup de chapeau aussi à AMV qui ne fait jamais les choses à moitié et qui ainsi participe à la médiatisation accrue de l’EnduroGP !

La Razzia Kytonen

Le team Husqvarna Finlandais « Kytonen Motorsport » est bien connu dans son pays où il a raflé les trois dernières éditions de la Päijänne grâce à Marko TARKKALA (SF) et Antti HELLSTEN (SF). S’ils n’ont pas remporté la « grande aventure Finlandaise » en 2017, la faute à un Eero REMES (SF – TM) survolté, ils ont tout de même fait une razzia sur le Championnat du Monde. HELLSTEN repart de son Grand Prix avec la plaque de leader de l’EnduroGP tandis que Marko TARKKALA est second de cette même catégorie, a égalité de points avec Steve HOLCOMBE (GB – Beta) et Matthew PHILLIPS (AUS – Sherco). En E2, Henric STIGELL (SF – 2/3) est le dauphin provisoire de son compatriote REMES tandis qu’en Junior, Eemil POHJOLA (SF) a très largement dominé les habitués du Championnat que sont SORECA (I – Honda), PERSSON (S – Yamaha) ou encore MIRABET (E – Sherco). Enfin, le team managé par Harri LEPPALAAKSO a aussi été impressionnant en Youth Cup 125cc puisqu’il occupe les deux premières places avec Hermanni HALJALA (SF) et Hugo SVARD (SF)… Une véritable Razzia on vous dit !

Tarkkala
Marko TARKKALA (SF - Husqvarna)

Rouler de nuit ?!?!

Rouler de nuit est une chose presque impensable pour bon nombre de fans et pilotes d’Enduro. Et pourtant les stars de l’EnduroGP y ont été contraintes le Samedi soir pour la toute dernière spéciale de la journée. Ils ont même dû faire leur changement de pneu dans la pénombre… Ce fut évidemment une nouvelle expérience pour tout le monde et cela nous donne de belles images et une nouvelle vision de l’Enduro !

VECCHI, un privé dans la Päijänne

AMV Assurance offrait au vainqueur de son AMV Cup sur le trophée Andros le droit de participer à cette course mythique. Le vainqueur s’étant « défilé », un ancien pilote du Mondial Elie VECCHI (F - Husqvarna) s’est vu proposer le guidon ! Ni une ni deux, le Corse n’a pas hésité et a tenté l’aventure Päitsi ! Arrivé avec son mécano, il a fait cette course en tant que pilote privé et a donc été aidé par l’organisation Finlandaise qui proposait un « service partagé » après chaque spéciale avec ravitaillement en essence et vêtements chauds grâce aussi au soutien du team Kytonen Motorsport qui lui a mis à disposition une HVA 250 flambant neuve… Au final, le Français, qui n’était pas vraiment préparé pour cette aventure mais a tout de même reçu les conseils de la légende Kari TIAINEN juste avant le départ, a fait preuve de beaucoup d’abnégation et terminé les deux jours de course sans encombrements…

Vecchi
Elie VECCHI avec Kari TIAIEN - Pic: L. Beylot

Infirmerie

Comme a chaque début de saison, l’EnduroGP a connu son lot de blessures. A commencé par Mathias BELLINO (F – Husqvarna) qui s’est blessé deux jours avant la course lors d’un entrainement privé avec son team (sur le « maudit » terrain d’entrainement qu’avait coûté très cher en 2005 à SAARENKOSKI et Anders ERIKSSON)… Résultat : multiples fractures à l’omoplate gauche, trois côtes fêlées et quelques contusions au poumon. Le Français devrait passer des examens complémentaires dans la semaine. Autres favoris touchés lors de ce Grand Prix : le Junior Albin ELOWSON (S – Husqvarna) qui est blessé aux côtes, au foie et au poumon. Enfin, Victor GUERRERO (E – Yamaha) a lui aussi été contraint d’arrêter le Samedi, touché au sternum… On souhaite donc à ces trois pilotes un prompt rétablissement et on espère les retrouver le plus tôt possible entre les banderoles.

Fervent Public

L’une des principales critiques émises lors de l’annonce de l’arrivée de la Päijänne dans le calendrier était l’assurance de ne pas avoir beaucoup de public dans les spéciales à cause de la météo et du type de course. Mais force est de constater que tous ces détracteurs avaient tort au vu du nombreux public rencontré dans les 26 spéciales de cette course. Jean-Guillaume MEILLER, directeur de la commission Enduro à la FIM, ainsi que de nombreux teams managers de chez KTM, Beta, Husqvarna ou encore Yamaha et Sherco, se sont dit impressionnés par le nombre de spectateurs qui ont suivi la course tout au long du weekend. Tous ont d’ailleurs beaucoup apprécié cette première expérience dans le froid Finlandais…

Fans

Une dernière spéciale en Live TV !

Pour faire les choses encore plus en grand, le HMK a trouvé le moyen de produire un live sur la première chaîne Finlandaise, Yle, la toute dernière spéciale du weekend qui se déroulait dans le quartier de Malmi à Helsinki. Cette dernière Enduro Test, a été suivie par de nombreux spectateurs et donc téléspectateurs et Mauri PENTTINEN et Kenneth LAAKSONEN se félicitaient de la médiatisation de cette 82ème édition de la Päijänne...

Aleksi JUKOLA

Il y a quelques saisons, Aleksi JUKOLA (SF – KTM) avait participé au Championnat du Monde FIM Maxxis d’EnduroGP en catégorie Junior. Au sein du team Beta Boano, il avait difficilement scoré quelques points dans cette catégorie des moins de 23 ans. Mais ce weekend, il a pris sa revanche en allant chercher un brillant podium en EnduroGP le Samedi (il a même mené une bonne partie de la course) et une 6ème place le Dimanche. Le Finlandais pointe désormais en 5ème position devant des pointures comme Nathan WATSON (GB – KTM), Loïc LARRIEU (F – Yamaha) et Giacomo REDONDI (I – Honda). Si on ne devrait malheureusement pas le revoir de la saison, sa performance est un beau pied de nez à sa saison Junior difficile…

Redondi
Giacomo REDONDI (I - Honda) - Pic: Honda RedMoto