L’EnduroGP s’attaque à la légendaire Paitsi !

Enfin ! Après cinq mois d’attente, l’EnduroGP reprend ses droits ! Et pour débuter une saison 2017 qui comptera neuf Grand Prix, les stars de l’Enduro Mondial s’attaquent à du très lourd… car ils ont rendez-vous avec la célèbre course Finlandaise : la Paitsi (Paijanne) !

HMKAvec l’accord passé entre la FIM, ABC Communication et les constructeurs à l’automne 2015 sur l’ouverture du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro à de nouveaux types de course, Alain Bastien BLANCHARD (ABC Com) ont très rapidement contacté le HMK, organisateur de cet événement très réputé dans le Nord de l’Europe. Kenneth LAAKSONEN, président du HMK, a rapidement répondu très favorablement à cette proposition d’intégrer le calendrier de l’EnduroGP avec en toile de fond me retour d’un Enduro hivernal au calendrier !

82 ans d’histoire !

Le HMK, épaulé par la Fédération Finlandaise (SML), met ainsi un point d’honneur à montrer que l’Enduro peut aussi se pratiquer par un temps très froid, sur la neige et la glace… Ils organisent d’ailleurs la Paitsi depuis 1927, avec une pause lors de la seconde guerre mondiale (entre 1940 et 1948 exactement). Auparavant appelé « Päijänteen ympäriajo » car elle se déroule autour du lac Päijänne, cette course de type « rallye auto » a couronné bon nombre de Champions du Monde Finlandais tel que Kari TIAINEN, Petteri SILVAN ou encore Juha SALMINEN et Mika AHOLA. Ces dernières années, ce sont deux pilotes bien connus du paddock de l’EnduroGP qui ont dominé la course : Marko TARKKALA (Husqvarna) et Antti HELLSTEN (Husqvarna)… Les Finlandais ont d’ailleurs l’habitude de dire que l’on n’est pas un vrai Champion si l’on a pas remporté, ou tout du moins terminé la Paitsi !

Surnommé « la grande aventure Finlandaise », cette course de deux jours attire tous types de pilotes, des expérimentés aux novices. Cette année, les 263 engagés (EnduroGP + course nationale) vont partir de Vierumaki et devront faire plus de 11 heures 30 de course avec 15 spéciales différentes le Samedi puis 7 heures 30 de course et 11 spéciales le Dimanche avant d’arriver dans Helsinki, plus précisément dans le quartier de Malmi. Les pilotes n’enchaîneront pas pour autant les spéciales les unes après les autres étant donné qu’ils devront aussi affronter de longues liaisons éprouvantes avec, en point d’orgue, la traversée du Lac Paijanne, gelé à cette époque de l’année dans sa partie Nord.

C’est donc dans ce cadre mythique que les stars de l’EnduroGP s’élanceront Samedi 25 Mars pour le GP AMV de Finlande sur des pistes gelées et enneigées, huit ans après le dernier Enduro hivernal en Mondial (Suède 2008)…

Paitsi
Paitsi 2013 - Pic: HMK

EnduroGP : An 1

Après une année 2016 de transition, l’évolution du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro est donc arrivée à son terme et l’EnduroGP est désormais devenue une catégorie à part entière (au dessus de 250cc 4t et 2t). 
En 2016, c’est Matthew PHILLIPS (AUS – Sherco) qui avait remporté le tout premier titre EnduroGP en faisant preuve d’une grande régularité. Mais, qui lui succédera en 2017 ?
Le « Minotaure » est bien sûr le grand favori à sa propre succession, désormais au guidon d’une Sherco qu’il connait sur le bout des doigts. Mais PHILLIPS aura fort à faire face à une meute de rivaux aux dents longues…
En effet, cette catégorie EnduroGP offre un panel impressionnant de pilotes talentueux, même si l’absence d’Eero REMES (SF – TM) peut être considéré comme regrettable… jugez par vous-même : Mathias BELLINO (F – Husqvarna), Steve HOLCOMBE (GB – Beta), Nathan WATSON (GB – KTM), Loïc LARRIEU (F – Yamaha), Christophe NAMBOTIN (F – KTM) ou encore Alex SALVINI (I – Beta), Cristobal GUERRERO (E – Yamaha) et Giacomo REDONDI (I – Honda)… Autant de pilotes qui ont le talent et la vitesse pour viser haut !
Si vous rajoutez à cela l’arrivée de Christophe CHARLIER (F – Husqvarna) et la persévérance de pilotes tels que Jaume BETRIU (E – KTM) et Deny PHILIPPAERTS (I – Beta), cette catégorie s’annonce explosive…
Cerise sur le gâteau, pour ce Grand Prix AMV de Finlande, les stars locales Antti HELLSTEN et Marko TARKKALA ont décidé de défier les pilotes de la catégorie reine. La bataille entre les deux derniers vainqueurs de la Paitsi et la crème de la crème de l’Enduro Mondial risque de valoir son pesant d’or !
Il faudra aussi compter sur le Franco-Finlandais Mika BARNES (KTM) et sur bons nombres de Scandinaves comme Dick BERGMANN (SF – KTM), Aleksi JUKOLA (SF – KTM) ou encore Jussi ARVAJA (SF – Sherco) !

Holcombe
Steve HOLCOMBE (GB - Beta)

Première Paitsi pour… REMES !

En Enduro 2 (en dessous ou égal à 250cc 4t et 2t), tous les regards seront tournés sur le Double Champion du Monde des petites cylindrées Eero REMES (SF – TM) ! Dernier Champion du Monde Finlandais, l’officiel TM n’a jamais participé à la légendaire Paitsi ! Il aura donc fallu attendre que cette course débarque dans le calendrier EnduroGP pour que les spectateurs Scandinaves puissent voir REMES s’attaquer à la « grande aventure Finlandaise » ! S’il est clairement le grand favori de la toute nouvelle E2, un beau panel de pilotes compte bien lui barrer la route d’une troisième couronne mondiale…
Des frères MCCANNEY à son coéquipier Manuel MONNI (I – TM), sans oublier Pascal RAUCHENECKER (AUT – Husqvarna), Davide GUARNERI (I – Honda), Jérémy JOLY (F – Beta), Jonathan BARRAGAN (E – Gas Gas), Thomas OLDRATI (I – Husqvarna) et Lorenzo SANTOLINO (E – Sherco)… ce ne sont pas moins d’une dizaine de pilotes qui sont capables de stopper le lutin Finlandais.
Dans cette nouvelle catégorie Enduro 2, nous verrons aussi à l’œuvre les jeunes talents que sont Josep GARCIA (E – KTM) et Daniel SANDERS (AUS – KTM) qui pourraient, eux aussi, créer la surprise…
Côté Finlandais, il y a là aussi un beau contingent de pilotes près à défier les stars mondiales. A commencer par un habitué des paddocks : Roni NIKANDER (KTM). On n’oubliera pas non plus Henric STIGELL (Husqvarna) ou encore Jiri LEINO (KTM). Ces trois pilotes seront les fers de lance d’une meute de 14 pilotes Scandinaves !
A noter aussi le retour sur le mondial du Français Elie VECCHI (Husqvarna) qui s’est vu offrir une place à la mythique Paitsi par le sponsor titre du Grand Prix et fidèle partenaire d’ABC Communication : AMV Assurance.

Rauchenecker
Pascal RAUCHENECKER (AUT - Husqvarna)

Juniors : Avantage Suède ?

Dans des conditions hivernales pareilles, les Suédois Albin ELOWSON (Husqvarna) et Mikael PERSSON (Yamaha) auront un beau coup à jouer et chercheront très clairement à creuser l’écart face à des rivaux peu habitués à ce type de course à l’image de Davide SORECA (I – Honda), Brad FREEMAN (GB – Beta) et Kirian MIRABET (E – Sherco).
Mais attention aussi à des pilotes tel qu’Eemil POHJOLA (SF – Husqvarna) ou Antti HANNINEN (SF – Husqvarna) qui connaissent déjà cette course et pourraient créer la surprise afin de venir jouer le titre.
Enfin, il faudra aussi s’intéresser à Mirko SPANDRE (I – Suzuki), Matteo CAVALLO (I – Beta), Emmanuele FACHETTI (I – TM) ou encore Antoine MAGAIN (B – Yamaha)

Enfin, chez les Youth Cup 125cc, seul Andrea VERONA (I – TM) a fait le voyage en Finlande et devra donc affronter une armada de pilotes Finlandais et Suédois en devenir. On pense à Roni KYTONEN (SF – Husqvarna), le fils de l’ex-Champion du Monde Marcus ADIELSSON (S – Husqvarna), Hugo SVARD (SF – Husqvarna) ou encore Emil JONSSON (S – KTM)

Ce GP AMV de Finlande est donc très attendu par les fans inconditionnels de l’EnduroGP mais aussi par les spectateurs Finlandais et nul doute que l’on retrouvera beaucoup de Presse Internationale et de supporters de cette course mythique aux abords des spéciales afin d’encourager et d’apprécier les stars de l’Enduro Mondial où le HMK a préparé avec passion et l’envie de montrer une nouvelle facette de l’Enduro pour une ouverture 2017 à couper le souffle et très redoutée par les acteurs !

Infos Pratiques :
- Vierumaki (Région de Päijät-Häme) ;
- A 120kms au Nord d’Helsinki ;
- Samedi 25 Mars : Départs à 7h00 – Arrivées vers 18h30 ;
- Dimanche 26 Mars : Départs à 8h30 – Arrivée vers 15h55 à Helsinki ;
- Organisation : HMK ;
- Sites internet : www.endurogp.org et www.paijanne-enduro.fi ;
- Circuit : 15 spéciales différentes le Samedi – 11 le Dimanche;
- Entrée gratuite ;
- Aéroport : Helsinki
 

Soreca
Davide SORECA (I - Honda) - Pic: Carlos Larreta