Le Grand Prix tant attendu !

Nous y sommes ! Le Grand Prix Polisport du Portugal qui suscite la curiosité des foules et attise les grands passionnés d’Enduro, c’est ce weekend. Pour cette 6ème manche du Championnat du Monde FIM Maxxis d’EnduroGP et seulement trois semaines après l’éprouvante tournée Hongrie/Grèce, les stars de l’Enduro Mondial continuent leur route et posent leurs valises à Castelo Branco, ville du Portugal située à 260km au nord-est de Lisbonne et à proximité de la frontière Espagnole ! 

Première organisation de niveau international !

EscuderiaPour assurer la réussite de ce GP Polisport du Portugal et afin de réaliser une étape à la hauteur d’un Championnat du Monde, la mission a été confiée à l’Escuderia Castelo Branco, l’équipe expérimentée qui a prouvé à maintes reprises qu’elle était capable d’organiser des événements sportifs majeurs. Depuis les années 60, cette association sportive s’est spécialisée dans le développement des sports mécaniques jusqu’à devenir le club organisateur le plus célèbre du Portugal. Il s’est notamment fait connaître en organisant de grandes courses comme le Choice Rally, le Serra da Estrela Rally ou encore le Castelo Branco Ramp. Reconnu comme un organisme d’utilité publique par le Premier Ministre portugais en 1999, l’Escuderia Castelo Branco est aussi considérée comme le meilleur organisateur du Championnat National d’Endurance mais aussi du Championnat National de Rallye et du Championnat National de Rallycross en 2015. Cette écurie portugaise a donc toutes les cartes en main pour faire de son GP National une grande fête de l’Enduro.

Le Président Antonio SEQUEIRA, le Directeur Helder ESTEVES, toute son équipe ainsi que les 1500 membres de l’Escuderia Castelo Branco ont concocté aux protagonistes de l’EnduroGP un parcours aux petits oignons. 
Concentrées au cœur de la ville, les spéciales vont sans nul doute réserver quelques surprises. Ce GP Polisport du Portugal débutera dès vendredi à 20.00 par les les obstacles de la Super Test Akrapovic tracés au niveau du domaine militaire de Montalvao. Ensuite, les champions s’élanceront du Paddock le samedi et dimanche matin à 9.00 pour se diriger vers la Maxxis Cross Test, à côté du terrain de football Valongo. Ils rejoindront ensuite la Technomousse Xtreme Test à 2km de là et achèveront leur parcours par la KTM Enduro Test localisée en face du Paddock, à proximité du centre commercial Alegro

Castelo Branco, très vieille cité de plus de 50 000 habitants est située au cœur de la Région Centre du Portugal et est chargée d’Histoire. Sa proximité avec la frontière espagnole lui a valu au cours du XIXème siècle de nombreuses invasions comme en témoignent les ruines du château qui dominent la ville et le somptueux Parc vestige de l’Ancien Palais épiscopal. Aujourd’hui, la ville s’est considérablement développée dans sa partie sud et constitue l’une des plus grandes communes portugaises. A Castelo Branco, gare aux coups de chaud avec un thermomètre qui devrait avoisiner ce week-end les 40°.

Castelo
Castelo Branco

LARRIEU, NAMBOTIN, WATSON et PHILLIPS dans l’urgence…

S’il n’a remporté qu’une journée lors de la tournée Hongrie-Grèce, Steve HOLCOMBE (GB – Beta) a tout de même conforté sa place de leader de l’EnduroGP. En effet, le Champion du Monde E3 2016 compte désormais 28 points d’avance sur son premier poursuivant, Loïc LARRIEU (F – Yamaha) et plus de 45 unités sur le trio Christophe NAMBOTIN (F – KTM), Nathan WATSON (GB – KTM), Matthew PHILLIPS (AUS – Sherco). Mais, s’il compte arriver à domicile fin Septembre avec la plaque dorée, il ne devra pas pour autant passer « à côté » à Castelo Branco
Car ses quatre poursuivants n’ont pas perdu tout espoir et sont à l’affut de la moindre erreur du Britannique. Chacun d’eux a d’ailleurs prouvé durant la saison qu’ils avaient la vitesse pour battre HOLCOMBE. Si LARRIEU a fait preuve d’une belle constance, PHILLIPS, NAMBOTIN et WATSON ont tous connu un DNF et n’ont plus rien à perdre !
Derrière ce quintet, Alex SALVINI (I – Beta) pourrait bien prêter main forte à son jeune coéquipier en s’intercalant, lui qui est en net regain de forme depuis l’Italie.
Il faudra aussi surveiller Mathias BELLINO (F – Husqvarna), qui reprend peu à peu confiance après sa blessure et devrait être rapidement de retour sur le devant de la scène, ou encore sur Jaume BETRIU (E – KTM), très brillant en Grèce, et qui se rapproche sérieusement d’un tout premier podium en EnduroGP
De leurs côtés, Cristobal GUERRERO (E – Yamaha), Giacomo REDONDI (I – Honda RedMoto) et Deny PHILIPPAERTS (I – Beta) chercheront à redresser la barre après deux derniers Grand Prix décevants.
Nous assisterons aussi au retour de Christophe CHARLIER (F – Husqvarna), stoppé dans sa progression par une fracture au métacarpe en Hongrie, et qui cherchera à accrocher son tout premier podium en Enduro Mondial.

Larrieu
Loïc LARRIEU (F - Yamaha)

REMES dans l’obligation de gagner

En difficulté à cause d’une infection sanguine depuis le GP d’Italie, l’étau se resserre autour du Finlandais Eero REMES (TM). En effet, l’officiel TM compte désormais 24 points de retard sur le leader de l’Enduro 2, Josep GARCIA (E – KTM) et 12 sur Jamie MCCANNEY (GB – Yamaha), 2ème. REMES est donc dans l’obligation de gagner ce weekend au Portugal s’il ne veut pas voir ses chances de triplé s’amenuiser fortement…
Mais la tâche ne sera pas facile au vue du niveau affiché par ses deux jeunes rivaux. En effet, GARCIA et MCCANNEY se sont partagés les victoires en Hongrie et en Grèce et leur duel semble les stimuler à tel point que l’on se demande si quelqu’un sera en mesure d’aller les chercher avant la fin de la saison…
Si REMES doit absolument grappiller des points, il devra aussi contrôler ses arrières. Pascal RAUCHENECKER (A – Husqvarna) et Davide GUARNERI (I – Honda RedMoto) sont de plus en plus dangereux et se sont intercalés entre le Finlandais et les deux leaders.
De leurs côtés, Danny MCCANNEY (GB – Husqvarna) et Daniel SANDERS (AUS – KTM) vont devoir se ressaisir après une pâle tournée Hongrie-Grèce, tout comme Victor GUERRERO (E – Yamaha), Gianluca MARTINI (I – Suzuki), Rudy MORONI (I – KTM), Manuel MONNI (I – TM), Lorenzo SANTOLINO (E – Sherco) et Thomas OLDRATI (I – Husqvarna)
A noter les belles progressions d’Henric STIGELL (SF – Husqvarna) et Jonathan BARRAGAN (E – Gas Gas) qui comptent bien conforter leurs places dans le Top 10.

Sanders
Daniel SANDERS (AUS - KTM)

SORECA peut-il résister ?

Si le début de saison était à l’avantage de Davide SORECA (I – Honda RedMoto), le vent a tourné lors de la tournée Hongrie-Grèce et ses deux rivaux pour le titre Brad FREEMAN (GB – Beta) et Mikael PERSSON (S – Yamaha) se font de plus en plus pressant… Avec seulement 17 et 18 points de retard, le Britannique et le Suédois se sont lancés dans une remontée fantastique et il semblerait que « SHOWRECA » soit très menacé s’il ne réagit  pas au plus tôt ! 
D’autant plus que de nombreux pilotes comme Matteo CAVALLO (I – Beta), Kirian MIRABET (E – Sherco), Enric FRANCISCO (E – KTM), Albin ELOWSON (S – Husqvarna) ou encore Tosha SCHAREINA (E – Husqvarna), ont les moyens de s’intercaler et de faire le jeu d’un des trois leaders… 
Ce Grand Prix Polisport du Portugal peut être un véritable tournant en catégorie Juniors.

Enfin, chez les FIM Youth 125cc, Andrea VERONA (I – TM) cherchera à continuer son impressionnante série de victoire qui se porte pour le moment à 8. Mais le Français Léo LE QUERE (TM) et le Chilien Ruy BARBOSA (Husqvarna) comblent petit à petit le fossé qui les sépare de l’Italien et l’un des deux pourraient bien être celui qui stoppera la série du pilote de Trévise…
De leurs côtés, Alonso TRIGO FERNANDEZ (E – Husqvarna), Pau TOMAS FONT (E – Husqvarna) et Hugo SVARD (SF – Husqvarna) ont le talent pour faire de l’ombre à ce trio de tête.

Ce 6ème Grand Prix de la saison s’annonce donc très « show » avec des enjeux à tous les étages dans chaque catégorie et une météo qui pourrait être caniculaire! Réputé dans l’organisation d’événements mécaniques, l’Escuderia Castelo Branco aura mis les petits plats dans les grands du 21 au 23 Juillet afin d’offrir aux stars de l’EnduroGP ainsi qu’aux fervents spectateurs Portugais un weekend inoubliable et une course de haute volée…

Infos Pratiques : 

-    Castelo Branco (District de Castelo Branco) ;
-     Vendredi 21 Juillet : Super Test Akrapovic à partir de 20.00
-    Samedi 22 Avril et Dimanche 23 Juillet : Départs 9h00 – Arrivées vers 16h00 ;
-    Organisation : Escuderia Castelo Branco
-    Sites Internet : www.endurogp.org ;
-    Circuit : 60kms – 3 tours ;
-    Entrée gratuite ;
-    Aéroport : Lisbonne (218 kms) et Porto (259 kms)
-    GPS Points:
     •    KTM Enduro Test: 39°48'59.5"N 7°31'16.9"W
     •    Maxxis Cross Test: 39°48'03.5"N 7°30'08.2"W
     •    Technomousse Xtreme Test: 39°48'53.6"N 7°29'54.2"W
     •    Akrapovic Super Test: 39°48'53.3"N 7°30'15.6"W
     •    Paddock: 39°49'01.6"N 7°31'08.6"W
 

Freeman
Brad FREEMAN (GB - Beta)