« Redonner à l’Enduro ce qu’il m’a apporté… »

Quintuple Champion du Monde d’Enduro et SuperEnduro, Ivan CERVANTES (E) s’est retiré des compétitions internationales, à l’issue de la saison 2016. De son côté, la Real Federacion Motociclista de Espana (RFME) a engagé depuis deux saisons un team composé de jeunes pilotes sur l’EnduroGP. Les deux entités ne pouvaient donc que se rencontrer…

A l’issue d’un Dakar éprouvant, Ivan CERVANTES a paraphé avec la RFME et son Président M. CASADO ALVAREZ, un contrat qui en fait le responsable sportif de l’Enduro en Espagne… « Mon rôle sera d’améliorer la qualité des épreuves du Championnat d’Espagne en épaulant les organisateurs et en les conseillant au niveau sportif… mon voilà donc nommé Track Inspector ! »

Mais le rôle d’El Torito sera bien plus étendu car on le retrouvera également sur le Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro… « En effet, je suis chargé de manager les jeunes espoirs Espagnols sur la saison 2018 de l’EnduroGP. C’est ainsi que nous alignerons un team multimarques de 3 à 4 pilotes qui s’engagera en Juniors sur sept Grand Prix et avec l’ambition d’y jouer les premiers rôles ! »
Le Champion de Cambrils sera également le sélectionneur de l’équipe d’Espagne (Trophée et Juniors) qui espère briller aux prochaines ISDE au Chili en Novembre prochain.

Le programme 2018 d’Ivan CERVANTES est donc bien chargé. Pas de quoi réfréner les ardeurs de ce champion si populaire… « Je veux vraiment booster ces jeunes en leur faisant acquérir de l’expérience grâce à mes conseils et mon savoir. Et si tout se passe bien avec la Fédération Espagnole, j’espère aussi prolonger ce contrat très motivant à l’avenir. Mais ce nouveau challenge me plait beaucoup ! »

Ayant conseillé par le passé un certain Josep GARCIA, nul doute qu’Ivan CERVANTES a tous les atouts et le savoir pour réussir dans sa nouvelle « entreprise ».
Il sera en tout cas un ambassadeur de choix pour l’Enduro et l’EnduroGP comme il le dit lui-même… « Et puis, je veux essayer de redonner à ce sport tout ce qu’il a pu m’apporter. L’Enduro est un sport merveilleux qui mérite d’être respecté et encouragé ! »

En plus d’être un grand champion, Ivan CERVANTES prouve aussi par ces propos qu’il a de l’humilité et de la mémoire. Et c’est bien sûr avec un énorme plaisir que tous les fans du « Torito » retrouveront le sympathique et souriant Ivan CERVANTES sur les paddocks de l’EnduroGP et du Championnat d’Espagne !

Cervantes