Retour à Serres !

4 ans… Cela faisait cinq ans que Serres et toute la région d’Odomantique n’avait pas vu l’EnduroGP sur ses terres !

Organisateur déjà de six Grand Prix (2004, 2005, 2007, 2009, 2010, 2015) ainsi que des ISDE 2008, le LAMS a répondu positivement à la demande d’ABC Communication de remplacer le Grand Prix de Corse originalement prévu aux mêmes dates ! Dirigé par Aris LIOUGAS et Christos POUFTAS, ce moto club est donc très réputé dans le giron de l’Enduro Mondial mais aussi dans le domaine automobile étant donné qu’il organise de nombreuses courses de rallye et sur circuit ! 

Un haut lieu de l’Enduro Mondial !

Côté parcours, Sokrates KIOSSES, bien connu dans la sphère de l’EnduroGP comme étant l’un des chronos les plus efficaces du Championnat mais aussi membre de LAMS, nous confiait au Portugal : « Le paddock sera situé au circuit de vitesse de Serres ! Les pilotes, les teams, la presse ainsi que la FIM auront donc tout sur place et devraient se plaire dans ce paddock ! Au niveau des spéciales, l’Akrapovic Super Test du Vendredi soir et la Maxxis Cross Test se trouveront au circuit de vitesse tandis que la Technomousse Xtreme Test sera située à « Rachovitsa » et la Champion Lubricants Enduro Test à St Georges !»

Serrès est une ville Grecques de Macédoine Centrale située dans la région antique de l’Odomantique. Cette ville, qui compte plus de 80 000 habitants, possède un grand héritage de l’époque Antique ainsi que du Moyen-âge comme la basilique Saints-Théodores ou encore le monastère de St Jean le Précurseur, situé à une douzaine de kilomètres de la ville… Localisée à 77 kilomètres au Nord-est de Thessalonique, Serrès est une ville qui apprécie énormément les sports mécaniques et surtout l’Enduro… la fête devrait donc être belle en Grèce ce weekend !

Betriu
The 2015 Enduro Test

HOLCOMBE sera-t-il remis à 100% ?

En délicatesse avec un virus lors de la tournée Portugal – Espagne, Steve HOLCOMBE (GB – Beta) a été contraint de laisser le leadership à un Brad FREEMAN (GB – Beta Boano) en grande forme et bourré de confiance !
Le premier cité débarquera donc à Serres en position de chasseur, position qui lui avait plutôt bien réussi l’an passé face à Alex SALVINI (I – Honda). Mais quid de son état de santé ? Est-il remis à 100% ? Cela devrait jouer un rôle précieux dans son duel face à FREEMAN.
De son côté, le pilote Beta Boano va devoir désormais apprendre à gérer son avance et contrer les attaques de ses rivaux, position qu’il n’a que très peu occupé depuis ses débuts sur le Championnat du Monde…
Mais FREEMAN ne devra pas se focaliser seulement sur HOLCOMBE comme en témoigne le Jour 2 en Espagne où il a dû s’employer pour empêcher Danny MCCANNEY (GB – TM) de remporter sa première victoire EGP.
En plus de MCCANNEY, Alex SALVINI (I – Honda), Loïc LARRIEU (F – TM) et Giacomo REDONDI (I – Husqvarna) ont eux aussi les armes pour se battre pour le podium voir même pour victoire.
Attention aussi à des pilotes tels que Christophe CHARLIER (F – Honda), Matteo CAVALLO (I – Sherco), Davide GUARNERI (I – Honda) et Thomas OLDRATI (I – Honda) qui se rapprochent du niveau des meilleurs.
Enfin, on espère que les problèmes physiques d’Eero REMES (SF – Yamaha) vont le laisser en paix et qu’il pourra rouler à 100% et se mêler à la bataille pour les avant-postes.

Ce quatrième round devrait aussi valoir son pesant de cacahuète en E2, si Alex SALVINI fait pour le moment la course en tête, la récente victoire de Giacomo REDONDI montre que la catégorie est très relevée. En plus des deux Italiens, Loïc LARRIEU et Eero REMES sont eux aussi montés sur la plus haute marche du podium depuis le début de saison…
Sans oublier Christophe CHARLIER, actuel 2nd au provisoire et qui court toujours après sa première victoire sur Honda ! Ils seront donc cinq à viser la victoire à Serres et il est fort probable que le classement change complétement à la fin du weekend.
On gardera un œil aussi sur Benjamin HERRERA (CL – Beta), constant depuis le début de la saison et qui aura à cœur de garder sa place dans le Top 5, ainsi que sur Joe WOOTTON (GB – Husqvarna) ou encore Hugo BLANJOUE (F – KTM), Davide SORECA (I – Honda) et Edward HÜBNER (D – KTM).

Chez les E1, qui pourra bien arrêter Brad FREEMAN ? Le souriant Britannique est toujours invaincu depuis le début de la saison et il semble de plus en plus difficile de voir un pilote stopper sa série de victoire…
Pourtant, les prétendants ne manquent pas avec Davide GUARNERI, Matteo CAVALLO et Thomas OLDRATI.
Sans oublier non plus Kirian MIRABET (E – Honda) qui a réalisé de belles performances lors de la tournée Ibérique ainsi que Rudy MORONI (I – KTM) et Patrik MARKVART (CZ – KTM) qui se battront eux pour une place dans le Top 5 !

Du côté de l’E3, Steve HOLCOMBE a vu pour la première fois de la saison Danny MCCANNEY lui voler la vedette en Espagne. S’il a toujours 12 points d’avance sur l’officiel TM, il aura besoin d’être de retour à 100% pour pouvoir garder son avance, MCCANNEY se montrant très dangereux depuis le début de la saison.
Derrière le duo Britannique, David ABGRALL (F – Beta) et Anthony GESLIN (F – Beta) devraient continuer leur chassé-croisé dans leur duel pour la dernière marche sur le podium tandis que Simone TRAPLETTI (I – Gas Gas) cherchera à se rapprocher d’un premier podium en carrière et que Vasilios SIAFARIKAS (GR – Honda) viendra se frotter à la crème de l’Enduro comme à chaque Grand Prix de Grèce.

Remes
Eero REMES (SF - Yamaha)

Une voie royale vers le titre pour VERONA ?

En Junior, le Championnat a complétement tourné à l’avantage d’Andrea VERONA (I – TM) lors de la tournée Ibérique avec les déboires de Wil RUPRECHT (AUS – Yamaha). L’Italien compte déjà 35 points (!) d’avance sur son dauphin qui est désormais Enric FRANCISCO (E – KTM).
Ce GP Maxxis de Grèce pourrait donc être un tournant presque définitif en catégorie Junior si personne de FRANCISCO, RUPRECHT, ESPINASSE (F – Sherco) ou encore EDMONDSON (GB – Sherco) n’arrivent à faire chuter l’officiel TM.
On attend plus par contre de la part du Champion du Monde Youth 125cc 2018, Ruy BARBOSA (CL – Husqvarna) ou encore de Thomas DUBOST (F – KTM), Emanuele FACCHETTI (I – Gas Gas) et d’Antoine MAGAIN (B – KTM).

Même son de cloche en Junior 1 avec un Andrea VERONA qui peut complétement s’envoler vers une deuxième victoire en Coupe du Monde si RUPRECHT et ESPINASSE ne l’empêche de réaliser un nouveau doublé. En J2, le duo FRANCISCOEDMONDSON devrait encore nous offrir de belles passes d’armes d’autant plus que BARBOSA, FACCHETTI ou encore DE CLERCQ (F – Husqvarna) pourraient bien venir jouer les troubles fêtes.

Ce Grand Prix Maxxis de Grèce devrait donc être très attendu après quatre ans d'absence à Serrès. Nul doute que des milliers de fans Grecs s’agglutineront sur les différentes spéciales pour encourager l’élite de l’Enduro Mondial. Gageons que le LAMS aura rassemblé tous les éléments pour faire de cette 4ème étape de la saison une grande fête populaire dans une ville qui apprécie particulièrement les sports mécaniques…

Infos Pratiques :

- Serrès (Odomantique);
- A 77 kilomètres au Nord-est de Thessalonique;
- Vendredi 14 Juin : Akrapovic Super Test à partir de 19.00 ;
- Samedi 15 et Dimanche 16 Mai : Départs 9h00 – Arrivées vers 16h30 ;
- Organisation : LAMS ;
- Sites Internet : www.endurogp.org ;
- Circuit : 40kms – 4 tours ;
- Aéroport : Thessalonique (77kms),
- Points GPS :
- Paddock: 41°04'21.83''N 23°30'51.23''E
- Super Test: 41°04'21.83''N 23°30'51.23''E
- Xtreme Test: 41°08'40.34''N 23°35'58.50''E
- Cross Test: 41°04'21.83''N 23°30'51.23''E
- Enduro Test: 41°06'23.90''N 23°34'03.11''E

Edmondson
Jack EDMONDSON (GB - Sherco)