Retour en terrain connu…

Après une ouverture 2017 lors de la mythique « Lake Päijänne » qui restera comme une grande première dans l’histoire de l’EnduroGP, le Mondial revient à un format plus standard pour cette deuxième manche de l’année…

Comme en 2004, 2007 et 2013, c’est le Moto Club Nogalte et la ville de Puerto Lumbreras qui se sont portés volontaires afin d’organiser le traditionnel Grand Prix AMV Seguros d’Espagne ; car le très expérimenté Club présidé par Juan Franco GABARRON, en est déjà à sa quatrième organisation d’un mondial dans la petite ville de la région de Murcie.

Nogalte

A l’occasion de ce Grand Prix AMV Seguros d’Espagne, le Moto Club Nogalte a tracé un parcours de 49 kilomètres au cœur du paysage aride et abrupt de Puerto Lumbreras. Le paddock se situera au Recinto Ferial. De là, les stars de l’EnduroGP s’élanceront vers l’Xtreme Test Technomousse à « Penas Blancas » avant de prendre la direction du premier Time Check puis de se lancer à l’assaut de l’Enduro Test KTM qui sera aussi localisée à « Penas Blancas ». Enfin, la boucle s’achèvera avec la Cross Test Maxxis qui sera, comme en 2013, au Polideportivo, où sera aussi disputé la Super Test Akrapovic du Vendredi soir (18.00)…

Puerto Lumbreras est située dans la province de Murcie et dans la communauté autonome du même nom. Cette ville se situe à 90 kilomètres au Sud-Ouest de Murcie et à 319 kilomètres au Nord-Est de Malaga. Elle fut marquée le 19 octobre 1973 par une forte crue qui détruisit de nombreuses habitations. Un mémorial en l’honneur des victimes fut ainsi construit dans la ville. Bien sûr, les 14 000 habitants de Puerto Lumbreras, ainsi que ceux de la Province de Murcie sont de fervents aficionados d’Enduro et ont donc donné rendez-vous au Championnat du Monde Maxxis FIM d’EnduroGP les 21, 22 et 23 Avril prochains.

Nambotin
NAMBOTIN in 2013 in the Xtreme Test

HELLSTEN confirmera-t-il ?

Nombre de journalistes et observateurs étaient persuadés qu’on ne reverrait pas Antti HELLSTEN (SF – Husqvarna) cette saison malgré sa position de leader de l’EnduroGP… Et bien force est de constater qu’ils se sont trompés. En effet, le Finlandais sera bien présent et prêt à défendre sa plaque dorée de N°1 ! Il compte pour le moment 12 points d’avance sur Matthew PHILLIPS (AUS – Sherco) et Steve HOLCOMBE (GB – Beta)
De retour sur un terrain plus conventionnel, l’Australien et le Britannique chercheront certainement à mettre une grosse pression sur HELLSTEN afin de prouver que son doublé Finlandais n’était dû qu’à sa meilleure connaissance du terrain…
Mais il serait bien présomptueux d’affirmer que cette catégorie se jouera seulement entre ces trois pilotes. En effet, il ne faut certainement pas oublier les ténors que sont Nathan WATSON (GB – KTM), Loïc LARRIEU (F – Yamaha) ou encore Giacomo REDONDI (I – Honda). Plutôt bons sur la neige Scandinave, ces trois pilotes viseront le podium et surtout tenteront de rattraper le retard qu’ils ont sur HELLSTEN, PHILLIPS et HOLCOMBE.
De son côté, le petit nouveau Christophe CHARLIER (F – Husqvarna) continuera son brillant apprentissage de l’Enduro tout en visant le Top 5 tandis que les vétérans Alex SALVINI (I – Beta), Cristobal GUERRERO (E – Yamaha) et Christophe NAMBOTIN (F – KTM), doivent déjà réagir s’ils ne veulent pas déjà se retrouver distancés dans la course au titre.
Deny PHILIPPAERTS (I – Beta), quant à lui, cherchera à s’intercaler afin d’intégrer le Top 10 de la catégorie.
Absent lors de la Päitsi, Jaume BETRIU (E – KTM) sera bien présent à Puerto Lumbreras et endossera certainement le rôle d’outsider qui lui a permis par le passé de briller à plusieurs reprises.

Podium

GARCIA peut-il battre REMES ?

Chez les Enduro 2, l’ogre Eero REMES (SF – TM) a déjà commencé sa moisson de victoires à un rythme affolant ! On se demandé d’ailleurs qui pourrait bien le détrôner cette année dans la catégorie des petites cylindrées.
Si son compatriote Henric STIGELL (SF – Husqvarna) est pour l’heure deuxième au provisoire, c’est le jeune Catalan Josep GARCIA (E – KTM) qui semble être plus en mesure de s’approcher de l’officiel TM après sa grosse performance en Finlande.
Le lutin Finlandais, malgré sa vitesse impressionnante, devra aussi contrôler l’Australien Daniel SANDERS (KTM), l’Autrichien Pascal RAUCHENECKER (Husqvarna) et l’officiel Yamaha Jamie MCCANNEY (GB).
En difficulté lors de la Lake Päijänne, les transalpins Manuel MONNI (I – TM), Davide GUARNERI (I – Honda) et Thomas OLDRATI (I – Husqvarna) devraient retrouver des couleurs ce weekend en Espagne tandis que Danny MCCANNEY (GB – Husqvarna) cherchera à rattraper les points perdus lors de la deuxième journée en Finlande (DNF).
De leurs côtés, Lorenzo SANTOLINO (E – Sherco), Victor GUERRERO (E – Yamaha) et Jonathan BARRAGAN (E – Gas Gas) auront à cœur de briller devant leur public tout en grappillant des places au provisoire.
A noter aussi le retour aux affaires de Jérémy JOLY (F – Beta), Rudy MORONI (I – KTM), Romain DUMONTIER (F – Yamaha) et Gianluca MARTINI (I – Suzuki), absents en Finlande.

Garcia
Josep GARCIA (E - KTM)

POHJOLA vs le reste du Monde

Sur une autre planète en Finlande, Eemil POHJOLA (SF – Husqvarna) devra confirmer, car tous les observateurs se demandent s’il pourra rééditer cette performance à Puerto Lumbreras sur un terrain plus traditionnel. 
Seul pilote à lui avoir résisté lors de l’ouverture de la saison, Davide SORECA (I – Honda) devrait mettre une pression d’enfer au Finlandais tout comme Mikael PERSSON (S – Yamaha), Henry OLENIUS (SF – Honda), Antti HANNINEN (SF – Husqvarna) et Matteo CAVALLO (I – Beta).
Du côté Ibérique, Kirian MIRABET (Sherco) sera le leader d’un groupe de sept pilotes prêts à briller chez eux.
A noter aussi le retour de blessure de Brad FREEMAN (GB – Beta), qui jouera sans aucun doute les premiers rôles, ainsi que les grands débuts de Camille CHAPELIERE (F – Yamaha) sur la scène Internationale.
En Youth 125cc, le leader Hermanni HALJALA (SF – Husqvarna) absent, son compatriote Hugo SVARD (Husqvarna) et Andrea VERONA (I – TM) tenteront de prendre les commandes de la catégorie mais ils auront fort à faire face au Chilien Ruy BARBOSA (Husqvarna), au Français Léo LEQUERE (TM), aux Suédois Emil JONSSON (Yamaha) et Marcus ADIELSSON (Husqvarna) ainsi qu’à la grosse armada Espagnole de la RFME emmenée par Gerard GOMEZ (KTM)

Mirabet
Kirian MIRABET (E - Sherco)

La reine SANZ remet son titre en jeu !

En 2016, jamais Laïa SANZ (E – KTM) n’avait été autant bousculé depuis la « retraite » de Ludivine PUY (F). Cette saison, la Catalane semble être encore plus en danger avec le retour de filles sur motivées par l’idée de faire chuter la reine et qui ont travaillé dur tout au long de l’intersaison…
A commencer par l’Allemande Maria FRANKE (D – KTM) qui s’est affirmé comme la plus grande rivale de SANZ pour sa première saison en Enduro et a certainement travaillée ses lacunes dans les Xtremes. Jane DANIELS (GB – Husqvarna) sera aussi à surveiller de près. Elle avait démarré la saison sur les chapeaux de roues en remportant quatre victoires d’affilées avant de baisser de pied en fin de saison.
Sanna KARKKAINEN (SF – KTM) sera aussi présente après une première année très encourageante terminée à la 4ème place. Attention aussi aux retours sur le mondial de l’Australienne Jessica GARDINER (Yamaha), qui a toujours donné quelques difficultés à SANZ, et des Françaises Juliette BERREZ (Yamaha) et Valérie ROCHE (Sherco).

Ce Grand Prix AMV Seguros d’Espagne est donc très attendu après l’atypique GP AMV de Finlande. Nul doute que des milliers d’aficionados Espagnols s’agglutineront sur les différentes spéciales pour encourager l’élite de l’Enduro Mondial. Gageons aussi que l’expérimenté Moto Club Nogalte aura rassemblé tous les éléments pour faire de cette deuxième étape de la saison une grande fête populaire en plein Sud de l’Espagne…

Infos Pratiques :

- Puerto Lumbreras (Province de Murcie);
- A 90 kilomètres de Murcie et 319 kilomètres de Malaga ;
- Vendredi 21 Avril : KTM Super Test à partir de 18h00 ;
- Samedi 22 et Dimanche 23 Avril : Départs 9h00 – Arrivées vers 16h00 ;
- Organisation : Moto Club Nogalte ;
- Sites Internet : www.endurogp.org;
- Circuit : 49kms – 3 tours ;
- Entrée Gratuite ;
- Aéroport : Murcie (90kms), Alicante (162kms)
 

Sanz
Laïa SANZ (E - KTM)