SALVINI qui rit… REMES qui pleure !

L’été est précoce cette année sur les bords de la Baltique et la deuxième journée de ce Grand prix Maxxis d’Estonie s’est déroulée comme la veille dans de parfaites conditions grâce à l’organisation remarquable de toute l’équipe de RedMoto ! Et comme hier samedi c’est le quatuor Eero REMES (SF - TM), Alex SALVINI (I - Husqvarna), Steve HOLCOMBE (GB - Beta), Brad FREEMAN (GB - Beta Boano) qui a animé la catégorie EnduroGP avec une domination sans partage. 

Remarquable en début de course, Eero REMES a malheureusement déchanté dans l’Enduro Test du deuxième tour où il cassa net son carter d’allumage sur un gros caillou. Contraint à l’abandon, l’officiel TM perd gros à Tallinn et doit désormais laisser les commandes du championnat à Alex SALVINI qui remporte brillamment cette deuxième journée. 

EGP
Podium EnduroGP

La malchance de REMES….

Le Bolognais s’est imposé en patron en prenant les commandes de l’épreuve à la mi-course. Il a su gérer un mince avantage tout au long des 11 chronos du jour malgré les assauts de FREEMAN (qui n’en finit plus d’épater les observateurs présents) et la vitesse de Steve HOLCOMBE qui termine d’ailleurs deuxième à un peu moins de 10 secondes de SALVINI.  Seulement 8eme après le premier chrono, Loïc LARRIEU (F - Yamaha) s’est bien repris par la suite pour aller arracher à Christophe NAMBOTIN (F - Gas Gas) la 4eme place finale. Les deux français devancent le très régulier Danny MCCANNEY (GB - Gas Gas) et leur compatriote Christophe CHARLIER (7eme – Beta) qui signe ainsi son meilleur résultat depuis le début de la saison. Plutôt secoué par sa lourde chute de la veille, Jamie MCCANNEY (GB - Yamaha) ne peut faire mieux que 8eme. Il précède Thomas OLDRATI qui place sa Honda à une méritoire 9eme place alors qu’Antoine BASSET (F - Gas Gas) complète le Top 10 devant le « basque » Anthony GESLIN (F-Beta) qui progresse de GP en GP.
Mais Alex SALVINI est incontestablement le grand gagnant de ce Grand Prix d’Estonie puisqu’il confirme définitivement son retour au premier plan et vire en tête du championnat à la mi saison. Steve HOLCOMBE devra vraiment s‘employer lors des 4 Grands Prix restants s ‘il veut conserver sa couronne de numéro 1 !

SALVINI fait coup double avec une nette victoire en Enduro 2 où il devance Loïc LARRIEU et le Corse Christophe CHARLIER qui monte enfin sur son premier podium 2018. 
Brad FREEMAN a été intouchable en E1 et prend ainsi la tête du championnat de cette catégorie devant Jamie MCCANNEY qui devra lui aussi réagir dès la prochaine épreuve tant FREEMAN est en pleine ascension. Antoine BASSET accroche un nouveau podium E1 même s’il a été inquiété un début de course par le Britannique Alex SNOW (GB – Honda).

Steve HOLCOMBE n’a pas eu d’adversaire à se mesure en E3 malgré le « réveil » dominical de Christophe NAMBOTIN et la belle prestation de Danny MCCANNEY.

Holcombe
Steve HOLCOMBE (GB - Beta)

Le retour en force de l’Italie !

Chez les Juniors c’est Matteo CAVALLO (I - Beta Boano) qui remet les « pendules à l’heure » et remporte nettement cette deuxième journée face à son compatriote Davide SORECA (I - TM) et au vainqueur d’hier, Theo ESPINASSE (F - Sherco) qui a confirmé avec une très belle troisième place. Matteo CAVALLO, à la manière d’Alex SALVINI, confirme ainsi après quatre Grand Prix qu’il est bien l’homme à battre chez les moins de 23 ans, pour une saison qui pourrait bien voir une belle hégémonie Italienne sur l’Enduro Mondial….
Matteo CAVALLO fait aussi coup double en s’adjugeant devant SORECA et Jack EDMONDSON (GB - Sherco) la catégorie J2 où l’on a apprécié les beaux chronos de David ABGRALL (F - Sherco Academy) et Tosha SHAREINA (E - KTM)
Résultat assez inattendu en J1 avec le succès de Theo ESPINASSE (Sherco), le retour au premier plan de Kirian MIRABET (E - Honda) et le premier podium en carrière du jeune Suédois Erik APPELQVIST (Yamaha) alors qu’Andrea VERONA (I - TM) pourtant bien parti, ne finit que 5eme…

Si le Finlandais Roni KYTONEN (SF - Husqvarna) et l’Espagnol Gerard GOMEZ (KTM) ont été les premiers animateurs de la catégorie Youth 125cc, ils ont vite cédé les commandes de l’épreuve au Chilien Ruy BARBOSA (Husqvarna). Le grand favori et actuel leader de cette catégorie a cependant dû batailler jusqu’à la dernière spéciale pour préserver 6 petites secondes d’avance sur l’inattendu Néo-Zélandais Hamish MAC DONALD (Sherco) qui trouve là une belle récompense à un prometteur talent. Le « All Black » fait partie de cette jeune génération de pilotes qui est entrain d’éclore sur l’EnduroGP et qui nous révèle de nouveaux talents à chaque Grand Prix comme MUNDELL (GB - Sherco) ou encore VAN OEVELEN (B - Sherco) respectivement 4emes et 5emes aujourd’hui.

Junior
Podium Junior 1

Déjà la mi saison… et bientôt « The Wall » !

Le cap de la mi saison est donc franchi avec ce superbe Grand Prix Maxxis d’Estonie… Rendez vous maintenant les 29 et 30 Juin à Pietramurata (Italie) pour la fameuse épreuve « The Wall »,qui verra l’Enduro traditionnel flirter avec une épreuve réputée de type « Hard Enduro ». Un rendez vous majeur et novateur où chez eux, Alex SALVINI et Matteo CAVALLO, seront les grands favoris pour la plus grande joie des milliers de Tifosi attendus dans la région de Trento !

Ils ont dit…

Alex SALVINI : « Après ma grosse frustration d’hier où je n’ai pas roulé à mon niveau, je suis bien évidemment satisfait de cette victoire même si l’abandon d’Eero REMES est regrettable. Mais c’est la course et je vais continuer à travailler avec mon team pour confirmer cet excellent début de saison. »

Brad FREEMAN : « Réussir un week-end pareil est tellement inattendu pour moi. Ce n’est que du plaisir et de plus cet Enduro était vraiment très réussi. Maintenant j’attends avec impatience le prochain grand Prix, The Wall, qui pourrait bien être un des tournants de la saison… »

Loïc LARRIEU : « Je commence à m’habituer à la douleur et le poignet ne m’a pas plus gêné que cela…mais nous nous sommes un peu loupés avec mon team sur les réglages de ma moto et cela n’a pas été une épreuve facile pour moi. Terminer 4eme aujourd’hui n’est finalement pas si mal… » 

Christophe NAMBOTIN : « Les quatre de devant sont vraiment intouchables en ce moment et un ton au-dessus. Derrière on fait ce que l’on peut ! Mais ce fut vraiment un très bel Enduro, comme on les aime et comme on en veut tous les dimanches ! » 

Steve HOLCOMBE : « Je prends de gros points en EGP et je gagne en E3… donc c’est un bon week-end pour moi. Mais je souffre d’une blessure aux côtes depuis la Finlande et je ne suis qu’à 90% de ma meilleure forme même si cela s’améliore tout doucement. Nous ne sommes qu’à la mi saison et tout est encore possible ! » 

Barbosa
Ruy BARBOSA (CL - Husqvarna)