Un Excellent Cru !

Le rideau vient de tomber sur une saison 2017 riche en émotions. Retour sur un GP Acerbis d’Allemagne organisé de main de maître par le MSC Rund um Zschopau

Organisation de l’année

Si le Portugal puis la Grande Bretagne avaient placé la barre haute en termes d’organisation, le MSC Rund um Zschopau a fait encore plus fort ! Habituel organisateur de cette course très connue en Allemagne, André RUDOLPH et toute son équipe ont tout maîtrisé de A à Z. De la Super Test Akrapovic, en mode SuperEnduro dans une usine désaffectée où le club a compté environ 8 000 spectateurs, jusqu’aux spéciales très bien signalées et typiquement Enduro avec buvettes et snacks. Les « Points spectacles » ont eux aussi rencontré un énorme succès auprès du public… Chaque soir, les spectateurs pouvaient se donner rendez-vous dans le centre-ville de Zschopau dans le village « Animation » mis en place par l’organisateur. Au terme de ces trois jours, le MSC Rund um Zschopau a dénombré entre 35 000 et 40 000 spectateurs… à 20€ le weekend ! Une grande réussite et un bel exemple pour de nombreux organisateurs !

Zschopau
André RUDOLPH (milieu) avec Alain & Bastien BLANCHARD

Australian Pride

Pour cette finale 2017, l’Australie a pu compter sur un nouveau représentant : Andrew WILKSCH (Sherco). Ils étaient donc quatre pilotes « from Down Under » : Matthew PHILLIPS (Sherco), Daniel SANDERS (KTM), Ben KEARNS (Sherco) et WILKSCH. Mais, en plus de ces quatre pilotes, un fort contingent de fans Australiens avaient fait le déplacement pour pousser derrière leurs stars. Nous avons aussi eu le plaisir d’accueillir Alli MURFETT du journal Tasmanien « The Advocate » ainsi que Jarryd ENGLISH, cameran travaillant pour « Life of Loam » et Sherco Australie, preuve que l’EnduroGP et de plus en plus connu de l’autre côté de la planète !

Fan Club

En plus des nombreux spectateurs Australiens, un Fan Club Catalan spécialement dédié à Josep GARCIA (E – KTM) a débarqué dans le paddock Vendredi après-midi. La bonne dizaine d’amis du néo-Champion du Monde Enduro 2 ont mis l’ambiance dans chaque spéciale et le soir lors des podiums… Le Dimanche, à l’arrivée, le fan club portait GARCIA en triomphe dans le paddock et l’a obligé à réalisé un burn avec sa 250 EXC qui l’avait amené jusqu’au titre… Une belle ambiance qui s’est poursuivie à la remise des prix du Championnat le Dimanche soir ainsi que le Lundi soir en Catalogne où Josep GARCIA célébrait son titre dans les rues de Barcelone !

Garcia

 Super Test Live !

Pour la toute première fois, ABC Communication et son producteur TV Vigneau & Co avaient mis en place un Live de la Super Test Akrapovic du Vendredi Soir pour plus d’une heure trente de duels en Live sur la page Facebook de l’EnduroGP ! Des Youth 125cc à l’EnduroGP, personne n’a été oublié et ce live a rencontré un franc succès auprès des fans… « Clairement, l’objectif la saison prochaine sera de proposer un Live Facebook de chaque Super Test ! » Confiait Bastien BLANCHARD (ABC Communication) « Nous réfléchissons à donner plus d’immersion aux fans d’Enduro avec des conférences de presse en Live et aussi certaines spéciales… Désormais, nous avons quatre mois pour tout préparer et proposer encore plus de contenu pour nos fans ! »

Rookie of the Year !

Cette saison, ils étaient deux à pouvoir prétendre à ce titre honorifique ! Si Daniel SANDERS a fait une saison plutôt régulière et termine en 8ème position de l’Enduro 2, de son côté, Christophe CHARLIER (F – Husqvarna), malgré une blessure en Hongrie, a brillé par son pilotage spectaculaire, son tempérament de guerrier et ses trois podiums. C’est donc logiquement que l’officiel Husqvarna succède à Nathan WATSON (GB – KTM) comme « Rookie of the Year » ! CC23 a montré de belles choses et nul doute qu’il devrait très rapidement devenir un prétendant solide pour un titre mondial !

Charlier
Christophe CHARLIER (F - Husqvarna)

Team Privé de l’année !

Kytönen Motorsport, Dumontier Racing, Lunigiana ou encore JET Racing et TM XCentric, autant de teams privés qui ont fait de beaux résultats sur le Mondial cette année et qui ont fait preuve de toute leur passion pour l’Enduro. Mais cette année, le titre de « Team Privé de l’année » est revenu à la RFME. En effet, avec ses propres moyens, la Fédération Espagnole a proposé à près de 12 pilotes Ibériques de venir rouler et s’étalonner sur le Championnat du Monde FIM Maxxis d’EnduroGP. Une initiative qui méritait donc d’être soulignée, d’autant plus que certains pilotes ont fait des podiums tel que le convalescent Alex ISCLA (KTM), Gerard GOMEZ (KTM) et Alonso TRIGO HIJON (Husqvarna) en Youth 125cc ou ont encore réalisé des saisons solides en Juniors à l’image de Tosha SCHAREINA (Husqvarna) et Enric FRANCISCO (KTM). Un bel exemple pour toutes les Fédérations !

Premier titre Mondial pour Maxxis !

Sponsor titre du Championnat du Monde FIM d’EnduroGP depuis 2004, Maxxis Tires est, depuis cette année, le partenaire pneumatique de l’équipe Beta Boano. Avec le titre de Champion du Monde Junior de Brad FREEMAN (GB), la marque Taïwanaise vient de remporter son tout premier titre dans la discipline ! Lothar HEDDRAM de Maxxis Allemagne a même eu le privilège de remettre la plaque de Numéro 1 au Britannique… Ce titre est la preuve que Maxxis a progressé durant toutes ces années et peut désormais rivaliser avec des marques telles que Metzeler ou Michelin.

Boano
Jarno BOANO et Brad FREEMAN

Une Légende sur une e-bike !

Qui dit Zschopau dit légendes de l’Enduro Allemand… Durant ce weekend, nous avons pu retrouver Uwe WEBER, vainqueur des Six Jours 1987 avec l’équipe de l’Allemagne de l’Est ! Avec cette bonne humeur qui l’a toujours caractérisé, Uwe a accepté de prendre notre caméra embarqué pour un tour de la Cross Test Maxxis en… KTM Freeride E ! Une légende de l’enduro sur une moto électrique ? C’est possible et cela montre que chacun est concerné par les problèmes écologiques rencontrés dans notre chère discipline !

Privé de l’année !

La lutte qui aura opposé Jaume BETRIU (E – KTM) à Cristobal GUERRERO (E – Yamaha) tout au long de la saison aura finalement tourné à l’avantage du pilote KTM Espana ! Séparé d’un tout petit point avant le GP, BETRIU n’en avait que deux d’avance après la journée du Samedi. Si le Catalan a fait une bonne deuxième journée, il aura aussi profité de l’abandon sur chute de son rival pour succéder à Antoine BASSET (F) comme Privé de l’année ! BETRIU aura réalisé une saison très solide en rivalisant avec des pilotes officiels tels qu’Alex SALVINI (I – Beta) ou Giacomo REDONDI (I – Honda). Le sympathique Espagnol termine d’ailleurs à une belle 7ème position en EnduroGP… On espère que ses résultats lui permettront de décrocher un contrat avec un team factory en 2018…
 

Betriu
Jaume BETRIU (E - KTM)