Una Storia Importante…

Ce weekend, les stars du Championnat du Monde FIM Maxxis d’EnduroGP prennent la direction de l’Italie et plus particulièrement de Spoleto, théâtre de la 3ème manche de la saison 2017.

MCAprès les Vallées Bergamasques (Rovetta) en 2015 et les Marches (Fabriano) l’an passé, la Federazione Italiana de Motociclismo (FMI) a désigné l’Ombrie et la belle ville de Spoleto et son Moto Club comme organisateur du traditionnel Grand Prix d’ Italie. Crée en 1921, le MC Spoleto, présidé par Daniele CESARETTI, est réputé dans le monde de la vitesse transalpine. Le jeune pilote Moto3 Andrea LOCATELLI (Leopard) ainsi qu’Emiliano BELLUCCI (Endurance) y sont licenciés. Dans les années 2010, ce Moto Club est passé par toutes les étapes de l’Enduro Nazionale, du National Trophy Mini Enduro jusqu’à une manche du Championnat d’Italie (2015) avec pour objectif d’organiser un Grand Prix d’EnduroGP. De plus, il est représenté en Enduro par des pilotes comme Rudy MORONI (I – KTM) et Tommaso MONTANARI (I – Beta).

Une cité chargée d’histoire

A l’occasion de cette troisième manche 2017, le Moto Club Spoleto a tracé un parcours de 65 kilomètres dans la nature Ombrienne. Le paddock se situera en plein cœur de Spoleto. De là, les stars de l’EnduroGP s’élanceront vers l’Xtreme Test Technomousse à proximité de Pompagnano avant de prendre la direction du premier Time Check puis de se lancer à l’assaut de la Cross Test Maxxis qui sera aussi localisée à Valico della Somma. Enfin, la boucle s’achèvera avec l’Enduro Test KTM qui se trouvera aux portes de Spoleto. La Super Test Akrapovic du Vendredi soir se déroulera au Stadio Communale et sera retransmis en Live sur Sky Automoto TV (canal 148 de la TV Italienne) ainsi que sur Automototv.it
Daniele CESARETTI nous en dit plus : “Nous travaillons sur ce projet depuis plus d’un ans et nous espérons créer une belle fête autour de ce Mondial avec des pilotes Italiens qui seront soutenus par tout un peuple. Notre plus belle victoire est d’avoir reçu l’autorisation de la commune d’organiser ce que l’on peut appeler une “super course”. Notre staff sera composé de 300 bénévoles auquel il faudra ajouter l’aide des forces de l’ordre, la protection civile et de nombreux volontaires et passionnés. Tous ensemble, nous donnerons tout pour la réussite de cette course!

Spoleto est située dans la province de Pérouse en Ombrie. Cité chargée d’histoire, Spoleto a été la capitale d’un duché Lombard. Son théâtre romain ainsi que sa Cathédrale Sainte-Marie-de-l’Assomption, sa Basilique San Salvatore et son Ponte delle Torri, sont les témoins d’une grande richesse culturelle. Sans oublier son Rocca Albornoziana édifié par le pape Innoncent VI, et marqué par l’une des familles les plus célèbres d’Italie : la Famille BORGIA (Lucretia BORGIA ayant habité dans cette forteresse). Ville de 40 000 habitants, Spoleto est située à 135 kilomètres de la capitale Italienne, Rome, ainsi qu’à 52 kilomètres de Pérouse. Comme chaque année sur le Grand Prix d’Italie, un nombre impressionnant de passionnés est attendu dans la cité Ombrienne pour faire de cet événement une grande fête de la moto tout-terrain.

Spoleto
Spoleto

REDONDI peut-il aller chercher un podium à la maison ?

Sans surprise, la catégorie EnduroGP nous a offert à Puerto Lumbreras (Espagne) il y a un mois, deux journées de courses intenses et indécises où tout s’est joué à quelques secondes voir quelques dixièmes. A ce petit jeu, c’est le Champion du Monde en titre Matthew PHILLIPS (AUS – Sherco) qui est sorti vainqueur. Mais le Tasmanien a peu de marge de manœuvre face à une horde de rivaux bien décider à lui prendre la plaque dorée de leader. En effet, Steve HOLCOMBE (GB – Beta), Nathan WATSON (GB – KTM), Loïc LARRIEU (F – Yamaha) ainsi que Christophe NAMBOTIN (F – KTM) ont prouvé en Espagne qu’ils avaient la vitesse pour aller chercher l’officiel Sherco. 
Il faudra aussi garder un œil sur la belle « histoire » de ce début de saison : Antti HELLSTEN (SF – Husqvarna). Le Finlandais, malgré un GP d’Espagne moyen (9/9), pointe toujours en 3ème position du provisoire, à seulement 14 points de PHILLIPS et compte jouer crânement sa chance en alternant travail et moto.
Même son de cloche pour le rookie Christophe CHARLIER (F – Husqvarna) qui, s’il pointe en 8ème position de la très relevée catégorie EnduroGP, semble pouvoir accrocher un podium très rapidement.
De son côté, Alex SALVINI (I – Beta) cherchera à briller devant son public tout comme Giacomo REDONDI (I – Honda) qui avait été titré Champion du Monde Junior l’an passé à Fabriano. RED et SALVO seront accompagnés en EGP par Deny PHILIPPAERTS (I – Beta), Simone ALBERGONI (I – Kawasaki), Nicolo MORI (I – KTM) et Paolo LUCCI (KTM).
Enfin, les Espagnols, Cristobal GUERRERO (Yamaha) et Jaume BETRIU (KTM) continueront à faire le forcing afin de grappiller de précieuses places au classement et de se rapprocher des tops guns tandis que nous reverrons avec plaisir le Portugais Diogo VENTURA (Honda), présent à Puerto Lumbreras, ainsi que Marco NEUBERT (D – KTM), Champion d’Europe E2 !

Redondi
Giacomo REDONDI en 2016 à Fabriano (Italie)

GARCIA et MCCANNEY en veulent plus !

Chez les Enduro 2, si Eero REMES (SF – TM) compte 16 points d’avance sur Josep GARCIA (E – KTM) et 20 sur Jamie MCCANNEY (GB – Yamaha), le Grand Prix AMV Seguros d’Espagne a prouvé que le Finlandais n’était pas imbattable et que ses jeunes rivaux ont les dents qui rayent le parquet. En effet, le Samedi, l’Espagnol et le Britannique  ont mis à mal la domination du Finlandais. Mais pour pouvoir être encore plus dangereux, l’officiel KTM devra faire preuve de plus de constance sur le weekend tandis que le pilote Outsiders Yamaha devra travailler sa vitesse de pointe.
Derrière ce trio, il faudra garder un œil sur les pilotes Husqvarna Factory Danny MCANNEY (GB) et Pascal RAUCHENECKER (AUT), toujours bien placés ainsi que sur le Finlandais Henric STIGELL (Husqvarna).
De leurs côtés, Daniel SANDERS (AUS – KTM), Jonathan BARRAGAN (E – Gas Gas), Lorenzo SANTOLINO (E – Sherco) et Jérémy JOLY (F – Beta) sont dans l’obligation de passer la vitesse supérieure s’ils ne veulent  pas se retrouver très vite hors de portée du podium.
Mais les tifosis n’auront d’yeux que pour une forte équipe d’Italie emmenée par Thomas OLDRATI (Husqvarna), Davide GUARNIERI (Honda) et Manuel MONNI (TM) et où l’on retrouve Rudy MORONI (KTM), Gianluca MARTINI (Suzuki), Oscar BALLETTI (Husqvarna), Alessandro BATTIG (Kawasaki) et Damiano LULLO (Husqvarna).
Enfin, Tommy SJÖSTRÖM (S – Yamaha), Victor GUERRERO (E – Yamaha), Josh GOTTS (GB – TM) et Romain DUMONTIER (F – Yamaha) ne seront pas là pour faire de la figuration et comptent bien rebattre les cartes dans cette catégorie des petites cylindrées…

Monni
Manuel MONNI (I - TM)

SORECA à la maison

En Espagne, Davide SORECA (I – Honda RedMoto) avait parfaitement profité de la blessure à la clavicule d’Eemil POHJOLA (SF – Husqvarna) pour prendre la première place du provisoire. Désormais, une autre bataille commence pour lui avec la défense de cette plaque de leader. Très rapide, « SHOWRECA » sera poussé par un public chaud bouillant qui se prend déjà à rêver d’un doublé en Junior après le titre de REDONDI la saison passée.
Mais le pilote de Bordighera va devoir s’employer pour garder sa place de leader. En effet, les pilotes à vouloir celle-ci sont légions, de Mikael PERSSON (S – Yamaha), à POHJOLA en passant par Kirian MIRABET (E – Sherco), Matteo CAVALLO (I – Beta), Antti HANNINEN (SF – Husqvarna) et surtout le Champion d’Europe Scratch 2016 Brad FREEMAN (GB – Beta).
Attention aussi au fort contingent Espagnol emmené par Toscha SCHAREINA (KTM) et Enric FRANCISCO (KTM) prêts à profiter de la moindre erreur des favoris, ainsi qu’au retour à la compétition du Vice-Champion 2016 Albin ELOWSON (S – Husqvarna) qui sera très déterminé. Notons aussi que l’on retrouvera 35 pilotes Juniors au départ de cette 3ème manche !

En FIM Youth 125cc, Andrea VERONA (I – TM) sera très clairement l’homme à battre. Mais, avec l’appui du public, nul doute que le grand espoir transalpin sera difficile à déloger et donc Hugo SVARD (SF – Husqvarna), Léo LE QUERE (F – TM) et Ruy BARBOSA (CL – Husqvarna) devront s’employer afin de le faire descendre de la première marche du podium…

Ce Grand Prix 3570 RadioTaxi d’Italie devrait être un grand cru sur un terrain où les Italiens seront sur motivés ! Rendez-vous donc les 26, 27 et 28 Mai prochain à Spoleto, dans la province de Pérouse pour le 3ème Grand Prix du Championnat du Monde FIM Maxxis d’EnduroGP où une grande fête est attendue ! 

Information: 

-    Spoleto (Province de Pérouse);
-    52 kilomètres de Pérouse et 135 kilomètres de Rome;
-    Vendredi 26 Mai : Super Test à partir de 18.00
-    Samedi 27 et Dimanche 28 Mai : Départ: 9.00 et Arrivée du premier pilote vers 16.00;
-    Organisation: Moto Club Spoleto;
-    Sites Internets: www.endurogp.org
-    Circuit: 65kms – 3 tours;
-    Entrée Gratuite;
-    Aéroport: Rome (environ 135 kms)
- Points GPS :
•    KTM Enduro Test : 42°42'50.2"N 12°43'20.8"E
•    Maxxis Cross Test : 42°39'55.3"N 12°43'56.8"E
•    Technomousse Xtreme Test (TBC) : 42°41'32.2"N 12°43'22.0"E
•    Akrapovic Super Test : 42°43'53.9"N 12°43'57.8"E
 

Podium
Léo LE QUERE - Andrea VERONA - Ruy BARBOSA