Une tournée pour l’histoire…

Retour sur une des tournées les plus éprouvantes physiquement et nerveusement depuis de nombreuses années. De la fournaise Grecque aux mythiques Valli Bergamasche, beaucoup de choses se sont passées…

Merci

Lorsqu’ABC Communication a appris en Mars dernier que l’organisateur Corse ne pourrait malheureusement pas tenir ses engagements à cause de problèmes de santé, Bastien & Alain BLANCHARD se sont instinctivement tournés vers Aris LIOUGAS, Xristos POUFTAS et le club Serres OffRoad Premio, valeur sure du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro. Le Moto Club Grec après plusieurs réunions a finalement accepté le challenge de remplacer la Corse en moins de trois mois, ce qu’il a d’ailleurs fait avec brio ! Les pilotes ont eu droit à trois spéciales techniques et un beau parcours. Comme à son habitude, le Serres Gran Premio a réalisé un GP très bien ficelé et ABC Com tient une nouvelle fois à les remercier d’avoir remplacé l’étape Corse.

Offroad
Xristos POUFTAS & Aris LIOUGAS

Visite Surprise

On savait Danilo PETRUCCI (I), dernier vainqueur du MotoGP d’Italie au Mugello, grand fan d’Enduro et ami avec Tommaso MONTANARI (I – KTM). Lors du Grand Prix Acerbis d’Italie du weekend dernier, le pilote officiel Ducati a rendu une petite visite à son ami ainsi qu’au paddock de l’EnduroGP. Il a également eu l’occasion de donner le départ de la seconde journée de ces 43ème Valli Bergamasche avant de pousser derrière MONTANARI dans les quatre spéciales de la journée…

Tombeur de Leader

On se demandait bien qui arriverait à faire chuter Andrea VERONA (I – TM) cette saison tant l’Italien semblé ultra-dominateur. Même si Enric FRANCISCO (E – KTM) s’en rapprochait dangereusement depuis quelques GP, c’est finalement le Finlandais Roni KYTÖNEN (Husqvarna) qui a réalisé ce petit exploit lors du deuxième jour du GP Maxxis de Grèce. Le Finlandais a d’ailleurs impressionné et a montré qu’il avait un brillant avenir dans la discipline. Malgré cela, VERONA est tout de même aller chercher le titre Junior devant son public à Rovetta le weekend d’après.

KYTONEN
Roni KYTÖNEN (SF - Husqvarna)

Infirmerie

Aussi éreinte que cette tournée fût, elle a laissé de grosses traces sur les organismes. Outre Steve HOLCOMBE (GB – Beta) toujours en délicatesse avec un virus, Alex SALVINI (I – Honda) a rejoint l’infirmerie, malgré une tournée héroïque, avec une luxation de l’épaule. Même son de cloche pour le leader EGP Brad FREEMAN (GB – Beta Boano) qui s’est fracturé la clavicule en Grèce et a tout de même terminé le GP Acerbis d’Italie. Il ne faut pas non plus oublier Giacomo REDONDI (I – Husqvarna) blessé aux côtes ou encore Priit BIENE (EST – Yamaha), blessé au bras. Désormais, ils ont près de deux mois et demi afin de se remettre sur pied et être prêt pour la dernière ligne droite de la saison !

Fierté Bergamasque

Il y a beaucoup de pilotes Bergamasques au sein du paddock de l’EnduroGP, même les deux les plus emblématiques sont Thomas OLDRATI (I – Honda RedMoto) et Rudy MORONI (I – KTM). Il est peu dire donc que ces deux pilotes avaient à cœur de bien faire chez eux, à Rovetta. Et OLDRATI, tout comme MORONI, peuvent être fier de leur GP. Pour le premier, un podium et une première victoire depuis 2010 en Slovaquie, pour le deuxième, un tout premier podium en carrière en catégorie E1 ! Pour des pilotes originaires de la région, remporter ou faire un podium sur les Valli Bergamasche est comme une consécration et nul doute que cette date était marquée d’une croix rouge sur leur calendrier de course… et les milliers de spectateurs présents leur ont bien rendu !

Oldrati
Thomas OLDRATI (I - Honda)

Partenaires

Le Grand Prix Acerbis d’Italie reste un des plus gros, voire peut-être le plus gros GP de l’année en Enduro ! Et c’est surtout le lieu de rendez-vous pour nombreux sponsors du Championnat. Cette année, Technomousse était présent avec un stand dans la zone commerciale, tout comme Scott Motosports, Just 1 et bien sûr le partenaire du GP, Acerbis. Nous avons pu aussi voir présents Alojz TRSTENJAK et Gregor ZUPAN d’Akrapovic Exhaust en visite, tout comme Marco BOLETTI (Technomousse), Pascal POULY (Scott), Tony AMORIELLO (Just1) et bien sûr Franco et Guido ACERBIS

Motor Party

Comme en 2015, le Moto Club Bergamo a créé une belle zone appelée Motor Party à l’endroit de la Super Test Akrapovic et de l’Enduro Test Champion. Au programme, buvettes et sandwichs, concerts et la très réputée Epic Raise. Les stars de l’EnduroGP s’étaient aussi retrouvées à cet endroit pour la traditionnelle séance d’autographe juste avant la Super Test. L’équipe de Giuliano PICCININI, en plus de très belles spéciales ont donc proposés beaucoup d’activités extra-sportive pour garder le public « jusqu’au bout de la nuit » et de faire de ces 43ème Valli Bergamasche une très grande fête de l’Enduro !

De Rocky à Gladiateur…

Depuis 2013 et l’année de son titre, Alex SALVINI (I – Honda RedMoto) est surnommé « Rocky » par les tifosis Italiens. Mais en l’espace d’une semaine, le Bolognais a récupéré un nouveau nickname : « Gladiator »… Beaucoup se demandent encore comme est-ce possible de passer d’une épaule luxée le Samedi en Grèce à une victoire écrasante la semaine d’après en catégorie EnduroGP à Rovetta. « SALVO » a impressionné par son mental et sa force de caractère durant ce back-to-back, reprenant la course le Dimanche en Grèce afin de marquer de précieux points, et après un Samedi difficile dans la région de Bergame, le pilote Honda RedMoto a écrit une nouvelle page de sa « légende » en remportant les « Valli » le Dimanche avec plus de 40 secondes d’avance sur son premier poursuivant : Loïc LARRIEU (F – TM). Une story dont les Italiens sont friands…

Motorparty